Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA PEDAGOGIE DU PAYSAGE SONORE (5)

Par l'exemple
ART CONTEMPORAIN
ET ENVIRONNEMENT SONORE URBAIN

Rencontre à Roubaix



sonde-ville.jpg


Pour compléter les articles autour de la pédagogie et de l'environnement sonore, voici une information concernant une rencontre conférence autour du rapport art contemporain et environnement sonore.
Il s'agit en fait d'une séries de rencontres prenant place dans un projet pédagogique plus large, concernant l'enironnement sonore en milieu urbain . Les approches y sont variées, et ce que je trouve particulièrement ruiche, transdisciplinaires (pour ne pas employer le "transversale" tellement galvaudé dans les discours actuels). On y trouve des ateliers prises de son, des micro-trottoirs des rencontres avec des artistes, des chercheurs, des  constructions/installations sonores, des expositions...

Voici le projet plus en détail.





dscf8566.JPG
Installation sonore de Metalu à Chahuter


« Le son de ma ville » : Faites du bruit, ça tourne !

Porté par la Cave aux poètes, le projet « Le son de ma ville » est entré dans sa phase concrète. Chaque mercredi, dans le cadre de l’école ouverte, des collégiens de Sévigné et d’Anne-Frank vont à la rencontre des quartiers et de leurs sons.

Un temps à se mettre une moumoute de perche sur chaque oreille. Mercredi dernier, le premier jour des soldes et le climat frisquet ont eu raison de l’affluence à l’atelier hebdomadaire du projet « Le son de ma ville ». Peu importe que l’équipe ne soit pas au complet, elle est motivée et, malgré les rabais dans les magasins, à 100 % féminine !Départ de La Cave aux poètes en mini-van, premier arrêt parc Brondeloire, à l’Epeule. « Qui prend la grande caméra ? Qui prend la grande perche ? », lance Laurent Thiollet, instigateur du projet avec l’association Koan. Quelques minutes plus tard, la troupe se retrouve sur l’une des buttes du parc autour de Camille, médiatrice à l’office de tourisme, incollable sur l’histoire du quartier roubaisien. Les perches sont au garde-à-vous, les casques sur les oreilles, la caméra et le magnéto tournent. La « chasse » a commencé.

Depuis le lancement du projet en octobre 2007 et après quelques séances axées sur la prise de son, les explorateurs en herbe sont entrés dans le vif du sujet en allant sur le terrain : médiathèque, métro, église, université. Après le populaire Brondeloire, place au bourgeois Barbieux. Autre quartier, autre ambiance. Le groupe propose aux badauds de répondre à un questionnaire.

Le premier son du matin… « Quel est le premier son que vous entendez le matin ? », « Quel est votre son préféré ? ». Les réponses varient étonnamment d’un intéressé à l’autre. Après les mamies qui ne jurent que par le « calme de la campagne », une mère de famille préfère la ville, prétextant que « le bruit, c’est la vie. » De son côté, Laurent Thiollet, accompagné cet après-midi par une professeur de Sévigné et une responsable de « l’école ouverte », se risque à effrayer les canards pour enregistrer leur envol.
Si l’élément central du projet reste le son, il a l’immense mérite de sensibiliser les collégiens de façon concrète à différents métiers et environnements : journalisme, patrimoine, son, histoire et évidemment l’environnement artistique. Dans les semaines qui viennent, les ateliers se dérouleront sous la houlette de musiciens et de plasticiens. En mélangeant toute la matière glanée aux univers des artistes intervenants, l’exposition ôde@cité prendra peu à peu forme jusqu’à son inauguration en avril. Pour les collégiens, ce sera cette fois-ci l’occasion de se plonger dans un nouveau domaine, l’événementiel. • G G. S. (CLP)
Sources Article Les rédactions de La Voix du Nord
La Voix du Nord


PROGRAMME DES RENCONTRES ET COLLOQUES AU MOIS D'AVRIL

L'association Koan et La Cave aux Poètes organisent avec le B.A.R. un cycle de conférences/débats/concerts autour du thème :
"Art contemporain et environnement sonore urbain"

> Jeudi 3/04 de 18h30 à 21h : "Ecouter et agir sur l'environnement sonore" avec Henry Torgue (Directeur du
laboratoire Cresson-Centre de Recherche sur l'Espace Sonore et l'Environnement Urbain).
_La Piscine/23,rue de l'Espérance/Roubaix

> Jeudi 10/04 de 18h30 à 21h : "La place du bruit dans la musique du 20e siècle" avec Franck Lambert du
CRIME.
_E.N.S.A.I.T/Avenue Jean Lebas/Roubaix

> Jeudi 17/04 à 19h : "La plastique du bruit" avec Jean Louis Accettone.
_La Condition Publique/Place Faidherbe/Roubaix
__Suivi du concert de Principles of Geometry

> Jeudi 24 avril à 19h : "Architecture de la Séparation-Une approche sonore de Rotterdam" avec Christophe Boulanger et Anne Sabatteli.
_La Cave aux Poètes/16,rue du Grand Chemin/Roubaix
__Suivi du concert de Ansatz der Maschine & Transit

Renseignements :
Téléphone 06.24.64.31.77 


Le dossier PDF pour en savoir plus






ET UNE EMISSION SPECIALE
SUR RADIO GRENOUILLE



Radio Grenouille la marseillaise s'intéresse aussi, à sa façon, aux territoires sonores de la ville, et nous n'allons pas nous plaindre de ce regain d'intérêt où artistes, architectes et sociologue font la part belle aux sons.


Émission spéciale |
LA RUE À L'OEUVRE, LA VILLE COMMENT ÇA SONNE ?
Dimanche 30 mars à 10h







  Les sons urbains, de nature mécanique, électronique ou organique, composent de véritables paysages sonores spécifiques à chaque ville, évoluant de manière constante du fait de la multiplication des sources sonores et de la complexification de la législation.

En prenant la ville et les citadins comme matières, à partir de sons captés ou créés, de plus en plus d’artistes proposent une écoute originale des environnements urbains.
Dans quel rapport à l’espace public s’inscrivent leurs  œuvres?
Quelles visions politiques leurs pratiques engagent-elles ?
À partir des différents projets artistiques présentés au cours de cette rencontre-débat, nous verrons comment la ville-instrument peut sonner et être sonnée.


Avec
Jean-François Augoyard, directeur de recherche au CNRS, fondateur du CRESSON (Centre de recherche sur l’espace sonore et l’environnement urbain) | Nicolas Frize  compositeur, directeur des Musiques de la Boulangère| Michel Risse, artiste sonore, directeur de la compagnie Décor Sonore et de la Fabrique Sonore.








Tag(s) : #FESTIVALS