Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE SON (MUSICAL) DANS L'ESPACE



Traduction rapide de cette page en anglais
fast english translation









28 avril 2008 - 29 avril 2008

Lieu :

FIL (Salle de musiques actuelles de Saint-Etienne)
21 boulevard Thiers
42000 SAINT-ETIENNE
le fil

Responsable :

Laurent Pottier
laurent.pottier@univ-st-etienne.fr

Partenaires :

GRAME
Centre National de Création Musicale






Depuis longtemps déjà, la question du son, entre autre musical, et de l'espace est soulevée.
Les musiques rituelles qui se chantent en cercles, faisant tourner, se répondre et se tuiler des bribes de phrases, l'orgue emplissant fusionnellement tout l'espace acoustique d'une église, les orchestres éclatés des polyphonies de la renaissance, les fanfares militaires déambulantes, la réponse des muezzins d'un minaret à l'autre, les sonneries de cors de chasse dialoguant en aveugle dans dans les forêts, des orchestres contemporains répartis plusieurs en blocs entourant les spectateurs, la musique investissant des lieux hors salle de concert, ces quelques exemples montrent combien les relations entre sons et espace, tant pour des besoins fonctionnels (la communication) qu'esthétiques, sont importants.
Avec l'arrivée de l'amplification, démultipliant la puissance d'émission sonore, la faisant enfin rivaliser avec les sons naturels des plus impressionnants dans leur occupation spatiales (l'orage), puis les orchestres de haut-parleurs des musiques concrètes ou électroacoustiques dans les années 50, et maintenant avec l'importance qu'ont pris les principes monstratifs d'installations artistiques, le questionnement autour de la spatialisation sonore est plus que jamais d'actualité.
Les dispositifs électroacoustiques multipistes ou multiphoniques, le 5.1, les procédés ambiphoniques, la synthèse de front d'ondes, les logiciels de traitement sonore en temps réels, les nouvelles interfaces de pilotage, la réalité virtuelle, augmentée, les procédés immersifs, autant  d'avancées technologiques qui donnent aux compositeurs d'aujourd'hui de nouveaux outils, toujours plus performants, mais qui soulèvent aussi de nombreuses questions liées aux processus même de création, dont celles de l'utilisation et de l'occupation de l'espace de diffusion.
Espace contenant, écrin, espace acteur générant lui -même des effets acoustiques, espace révélé, enrichi, transformé, violenté, espace comme paramètre et/ou contrainte compositionnel, espace outil ?
Quels espaces pour quelles oeuvres, avec quelles pensées, quels outils ?
Ces quelques questions, du reste non exhaustives, montrent à quel point la question de l'espace dans la composition musicale et cruciale, et pourquoi  les rencontres telles ce colloque sont importantes pour poser les choses à plat, faire le point sur les avancées technologiques, s'ouvrir à de nouvelles pistes de réflexion, confronter ses idées et ses pratiques respectives.

Le colloque dont il est ici questionest organisé par l'Université Jean Monet et en partenariat avec le Centre National de Création musical Grame, situé à Lyon,  et sera entièrement consacré à la spatialisation du son.

En voici le programme des interventions.



Colloque (29 avril 2008, 9h-18h) au FIL
(salle de musiques actuelles de Saint-Etienne) :


Titre des communications :

Matin

« D'un point à l'autre ou les métaphores de l'espace »
 Jean-François Minjard, Compositeur acousmate, cofondateur de Futura

« L'espace,  sa relation à l'expressivité, au matériau et à la forme. Application : l'écriture spatiale réalisée en studio grâce à un écran LCD à détection multiple (Lemur) »
Annette Van de Gorne, compositrice, responsable du centre Musique et recherche (Ohain-Belgique),

« La spatialisation des sons à l'IRCAM. Modèles et technologies pour le concert, les installations sonores et la réalité virtuelle »
Olivier Warusfel
, responsable scientifique du laboratoire d'acoustique des salles à Ircam-Centre G. Pompidou (Paris-France),

« Quelques espaces pour la musique»
Pierre-Alain Jaffrennou, compositeur, vice directeur de Grame et Yann Orlarey, responsable scientifique de Grame (Lyon-France),

Après-midi

« Composition spatiale avec la synthèse de front d'ondes »,
Marije Baalman,
compositrice, enseignante à la Concordia University de Montreal, (Quebec, Canada),

« Corrélations entre position, mobilité du son dans l'espace et divers paramètres perceptifs »
Laurent Pottier, enseignant chercheur au département musicologie à l'UJM, membre du CIEREC et (St Etienne-France),

« Leçons des ténèbres, les inter-relations entre mots et espace : une architecture invisible »
Roberto Paci Dalo, compositeur, interprète, directeur artistique du centre Velvet Factory, space for the arts (Rimini-Italie)

« Le Multicanal au service des espaces singuliers »
Pierre-Yves Macé, compositeur, doctorant à Paris VIII (Paris-France)


Ce colloque sera précédé, la veille, d'un concert, entrée en matière tout à fait pratique (concrète ?) pour illustrer quelques uns des  procédés de spacialisation utilisés par des compositeurs d'aujour d'ui.
Le programme de ce concert sera diffusé sur un dispositif de spatialisation dit multicanal.
Si d'ailleurs vous voulez (presque) tout savoir sur la spatialisation sonore, allez donc faire un tour sur le site
Multiphonie on ne peu mieux documenté de Jean-Marc Duchenne.


Acousmonium du GRM, François Bayle aux commandes



Concert 28 avril à 19 h 30 au FIL
(salle de musiques actuelles de Saint-Etienne)
.


   
    Ce concert offrira à l'écoute à la fois des musiques stéréo sur support, spatialisées en direct, de musiques multipistes pré-spatialisées et des musiques électroniques live.
   
    Les pièces proposées sont toutes des pièces récentes (dont certaines en création ou en création française) de compositeurs électroacoustiques qui seront pour la plupart présents pour présenter et diriger leur musique.

- Jusqu'à la mer 10' de James GIROUDON et Jean-François ESTAGER (2007), 
pièce multicanal
- Septième ciel 10' (extrait) de P.A. JAFFRENNOU (2000), pièce multicanal
- Cielo vivo 
10' de Vincent CARINOLA (commande GRM, 2006), pièce multicanal
- La mécanique des choses 8' de Jean-François MINJARD (2006), pièce stéréophonique
- Schwarzes Licht 
de Roberto PACI DALO (2006), pièce interactive multicanal
- Yawar fiesta »
(extrait) d'Annette VAN DE GORNE (2007), création française, p
ièce multicanal
- Qui-vive
10'  de Pierre-Yves MACÉ, création, pièce multicanal
- Déneigement
10' de Marije Baalman, création, pièce interactive multicanal


Enfin, une installation acousmatique proposera des écoutes d'oeuvres emblématiques quand à leur rapport à l'espace.

Installation (16-17 avril et 28-30 avril)

    L'espace circulaire du batiment J de l'université Jean Monnet sera équipé d'une octophonie et offrira à l'écoute des pièces spatialisées (diffusion d'oeuvres de Pierre-Alain Jaffrennou, Pierre Boulez, Iannis Xenakis, John Chowning, Jean-Claude Risset, Thierry de Mey et Elio Martusciello, diffusées en multipistes) avec vidéoprojection des trajectoires des sons.






Tag(s) : #FESTIVALS