Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES MEDIA PARLENT
(ET FONT
ENTENDRE PARFOIS)
DES ARTS SONORES
SUR LE PETIT ECRAN
ET SUR LES ONDES




Fast English translation 


Une fois n'est pas coutume, parlons d'une émission télévisuelle culturelle, et qui plus est consacrée aux musiques électroacoustiques et autres créations sonores expérimentales.
Elektra, tel est son nom. Cette émission est née de l'association gérant un label au titre quasi éponyme (Elektramusic) qui, sous l'impulsion de Paul Clouvel, lui-même compositeur, promeut les musiques électroacoustiques et expérimentales.
Le service publique audiovisuel et les autres sattelites généralistes du PAF deviendraient-ils soudain soucieux d'apporter un brin de culture électro sur le petit écran, faisant ainsi fi du sacro-saint audimat ?
Que neni !
C'est en fait TNA, un chaîne exclusivement regardable (et écoutable) sur la web télé (Orange et Free) qui s'y colle, proposant de relayer des émissions de télévision concoctées par des web(red)acteurs potentiels, comme vous et moi.
Peut être une habile et maline façon de remplir ses tuyaux, mais ne boudons pas notre plaisir, c'est à ma connaissance la première fois, ARTE compris, qu'une demi-heure mensuelle, rediffusions à l'appui, est consacrée exclusivement aux musiques électro-acoustiques.
Pourvu que cela dure... Voire même s'étende à d'autres pratiques culturelles, sonores bien entendu, fort peu montrées par nos médias bien-pensants.

On peut ainsi rêver d'émissions traitant des installateurs sonores, sound écologistes, bricophonistes, luthiers expérimentaux, dans l'esprit de ce que fait superbement bien Gérard Nicollet sur son blog "Les chercheurs de sons".
Mais pour cela, on n'est jamais si bien servi que par soi-même, il nous faudrait maîtriser un tant soit peu les arcanes du reportage audiovisuel, retrousser nos manche, et prendre le temps de réaliser et de proposer de tels sujets...

En attendant, voici le programme et les lieux et heures d'écoute de la prochaine émission Elektra.


ELEKTRA N° 15 - Mai 2008



Elektra, votre magazine des musiques expérimentales va consacrer intégralement son édition de mai à l'univers du duo canadien Ekumen, formé par Delphine Measroch et Nicolas Bernier, que nous avions déjà découvert dans une édition précédente. Suite donc, avec deux nouvelles oeuvres vidéomusicales tirées de leur DVD "Tricycle" :

- "She Under A Sherrigton Tree" -
Delphine Measrock & Nicolas Bernier


- "Le Microsillon des vagues" -
Delphine Measroch & Nicolas Bernier


La première diffusion est prévue le jeudi 8 mai 2008 à 19h30 sur TNA
Freebox Canal 168 - Livebox Canal 110

Les rediffusions sont prévues aux dates suivantes :

dimanche 11 mai à 12h30 /

mardi 13 ou mercredi 14 mai à 15h30 /

mercredi 14 mai à 10h45 /

samedi 17 mai à 11h50 /

dimanche 18 mai à 22h45 /

lundi 19 mai à 18h05 /

mardi 20 mai à 09h00 /

mardi 20 ou mercredi 21 mai à 15h00 /

vendredi 23 mai à 18h35 /

lundi 26 mai à 18h05 /

mercredi 28 mai à 08h00 /

mercredi 28 mai à 14h05 /

samedi 31 mai à 12h30

présentation Amélie Deymier - réalisation Paul Clouvel
relecture et rédaction des textes Marie-Céline Noclain

remerciements au Centre Européen d'Actions Artistiques Contemporaines de Strasbourg - CEAAC -http://www.ceaac.org



De plus, Vous pouvez écoutez sur
la web radio d'Elektamusic, des playlist mensuellement renouvelés.

Programme du mois en court

Programme Mai 2008

Felix-Antoine Morin : "Feed Metal Dirt" (07:00)
Robert Dow : "Steel Blue" (12:27)
Harold Nono : "clown's lounge" (07:35)
Dale Perkins : "Rubicon Drift" (16:17)
Tim Reed : "Roberto" (08:30)
Delphine Dupré : "Jupiter2002" (06:35)


Sources, site Electramusic



Profitons d'ailleurs de cette transition radiophonique pour rendre hommage à quelques autres aventuriers de l'oreille qui nous font partager, fort largement et généreusement grâce au web, leurs coups de coeurs et commentaires.
Il faut bien reconnaître que, sur les ondes nationales, si l'on enlève Electromania et Tapage nocturne (France musique), qui ont d'ailleurs perdu beaucoup de leur lisibilité passée, noyées actuellement dans un flux sonore assez disparate, la création sonore contemporaine est très peu représentée.


Commençons par une initiative drômoise, "Territoires du son", initiée par
Denis Dufour et Bérangère Maximin (Motus).

« Les Territoires du son »,
c’est chaque lundi sur RSF 94.2 FM (Radio Saint-Ferréol), la radio du Val de Drôme, de 21 h à 21 h 40, avec une rediffusion le samedi suivant à 15 h, avec maintenant la possibilité, pour ceux d'entre vous qui ne résident pas dans le Val de Drôme, d'écouter la station en direct sur Internet.

Logo Radio St Ferréol

Depuis septembre 2007, l'émission est animée par Bérangère Maximin.

L'émission comporte deux nouvelles chroniques : la vignette « Audiobag », une immersion de quelques minutes dans une séquence brute, une prise de son extérieure effectuée rien que pour vos oreilles et la « Séquence éclectique », dédiée aux expérimentations sonores diverses.

Et toujours une programmation d’oeuvres acousmatiques, électroniques et expérimentales, ...

Ecouter la station Radio Saint-Férréol en direct sur Internet



Parlons maintenant d'une émission culte de l'anarchique et non moins connue Radio Libertaire ; Epsilonia. Cette émission a été créée en 1986 par Jacques Perdereau, décédé en 2003.

Née dans les studio de Radio Libertaire et diffusée à l'origine sur la couronne parisienne, Epsilonia est maintenant écoutable partout, sur le web, et présente de nombreux podcasts d'émissions passées.
Dans l'esprit libertaire, refusant les circuits trop formatés, commerciaux, écoute de masse, cette émission déniche de véritables perles sonores, dans des genres très différents, décapant notre écoute, pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

En voici la présentation par Radio Libertaire elle-même.


L'émission Epsilonia est dédiée à la découverte et à la défense des musiques expérimentales, musique contemporaine, electroacoustique, improvisée, bruitiste, ambiante, progressive, free-jazz, ainsi que des domaines comme la poésie sonore ou le spoken word. A travers la collaboration de quatre équipes, chacune étant chargée de la programmation d'une soirée par mois, nous essayons de faire
connaître les courants les plus variés possibles de ces musiques, sur disque comme en live. En permettant à l'auditeur de s'ouvrir à une approche différente de la musique, nous espérons susciter chez lui la curiosité et par contagion l'envie, non seulement d'écouter mais de penser différemment, sans préjugé et avec un esprit ouvert : nous croyons fermement au rôle d'alternative que peuvent avoir les musiques expérimentales face à la muzak assenée à longueur de média commerciaux.

 

PROGRAMME DE MAI 2008

 

 Jeudi 01 Mai 2008

Les deux dernières émissions / Terminal Beach : TBA

 Jeudi 08th Mai 2008

Les électrons libres invitent Kasper Toeplitz (interview) : Compositeur et musicien français d'origine Polonaise né en 1960, il joue principalement de l'ordinateur et de la basse électrique; il vit et travaille à Paris. Oeuvrant par-delà les distinctions trop communément admises entre musique contemporaine – la « grande » – et celle dite non-académique – ou simplement « vivante » : en l’espèce la musique électronique, ou noise music, il travaille donc tout autant pour les grandes institutions d’État (GMEM, GRM, IRCAM, Radio-France) qu’avec des musiciens expérimentaux ou inclassables, tels Eliane radigue, Zbiniew Karkovsky, Phil Niblock ou Art Zoyd. Influencé par Scelsi et Xenakis, il a d’abord beaucoup écrit pour les instruments traditionnels (a reçu plusieurs prix et distinctions : 1er prix de composition d’orchestre au festival de Besançon, 1er prix au concours "Opéra Autrement/Acanthes", Villa Médicis Hors les Murs à New York, prix Léonard de Vinci à San Francisco, Villa Kujoyama à Kyoto, DAAD de Berlin), ainsi que pour son orchestre de guitares électriques Sleaze Art, avant d’intégrer pleinement l’ordinateur à son travail, autant en terme de pensée compositionnelle qu’en tant qu’instrument « live » à part entière (via le langage de programmation MAX notamment).

Jeudi 15 Mai 2008

Mix by Samon Takahashi

Jeudi 22 Mai 2008

Les deux dernières émissions / Terminal Beach : TBA


 

 

Et pour finir ce petit tour des ondes sonores, non exhaustif il va de soi, voici Dissonance, sur Aligre Fm, une émission en ligne, avec quelques podcasts forts intéressants, proposée par Bernard Girard, passionné et passionant médiateur des musiques contemporaines (pluriel obligé ici).

Voici la présentation qu'il en fait.

 

J'ai découvert la musique contemporaine adolescent, au Domaine Musical que Pierre Boulez animait au théâtre de l'Odéon.  Les premiers disques que je me suis achetés (c'était au tout  début des années 60) étaient de musique concrète et de musique sérielle (je me souviens d'un disque avec des oeuvres de Pousseur et Stockhausen dont la pochette avait été dessinée par Zao Wou Ki) et je n'ai jamais compris l'ostracisme dont elle a si longtemps fait preuve. Ces musiques ne m'ont jamais paru plus compliquées ou difficiles que d'autres. C'est donc pour le plaisir de les entendre autant que pour celui de les faire découvrir que j'ai choisi d'animer cette émission que je souhaite aussi ouverte que possible à la création contemporaine, mais aussi aux oeuvres des compositeurs du XX ème siècle. Nous y avons entendu ces dernières semaines des oeuvres de Francis Dhomont, Luc Ferrari, Pierre Boulez, Pierre Henry, Cornellius Cardew, Scelsi, Morton Feldman, John Cage…

On trouvera sur ce site une partie des matériaux utilisés pour construire cette émission, le texte de mes interventions (ce que j'appelle leur script), ainsi que la liste des disques programmés. On y trouve également quelques émissions à écouter. J'aimerais en mettre plus, mais des problèmes de taille des fichiers et de droits d'auteur limitent mes ambitions.

Ceux qui s'intéressent aux questions économiques trouveront également quelques interventions  que j'ai réalisées sur le sujet.


Quelques émissions en ligne : Michel Risse, Philippe Festou, Sébastien Béranger, Valérie Philippin, Alain Gonnard, Jean-Francois Cavro, Eliane Radigue (émission 1, 2, 3), Henri Chopin, Marco Stroppa





Bonus +

Et sur une proposition d'Etienne, Bonjour
Radio Grenouille , voici deux autres lieux d'écoutes radioponiques pleines de surprises.







Tous les lundi à 21 H 30
animée par Maki



Photographe, compositeur et animateur radio à Marseille depuis 1986... Maki produit et réalise depuis 1996 l’émission "Cacophonies" sur Radio Grenouille. Cette émission hebdomadaire est à présent connue au niveau international comme une émission de référence en matière de musiques "hors normes" dans le sens large du terme, et englobe la musique improvisée, musique contemporaine, électroacoustique, expérimentale, avant-rock, le free jazz, musiques électroniques, poésie sonore, etc...


Cacophonies fût la première émission de radio musicale en France à être retransmise en direct (son et image) sur Internet...


Podcast




Génération Bip Hop

2eme & 4eme dimanche du mois
19h30
animateur : Philippe Petit

BiP_HOp est un webzine, une structure organisant soirées/concerts, et surtout un label qui s’attache à diffuser les musiques éléctroniques contemporaines aventureuses et créatives, les aventures sonores non-conventionnelles.

www.bip-hop.com

Dans le même esprit de partage de ses passions Philippe Petit anime depuis 1985 des émissions radio (débuts sur Radio Activités, puis Dialogue, Utopie, Galère, divers programmes diffusés sur les Campus en France et à Bruxelles, sur la Grenouille la "Génération BiP_HOp" traite de musiques indépendantes :

les musiques "douces" l’ambiant, le folk, électronica, post-rock, dubby, glitchy, les comptines, le minimalisme

les musiques "dynamiques" l’electro, le rock, avant-hip-hop, la techno, les attentats sonores ou autres bruiteries inhabituelles...


Son TOP 33 pour 2007 :

ARTIST ALBUM label

Oxbow : the narcotic story (Hydra Head)
Rothko : eleven stages of intervention [BiP_HOp]
Caribou : andorra (Merge)
Function : the secret miracle fountain (Locust)
Pluramon : the monstrous surplus (Karaoke Kalk)
Do Make Say Think : you, you are a history in rust (Constellation)
Kammerflimmer Kollektief : jinx (Staubgold)
Darling : s/t (Cave 12)
Tuxedomoon : vapour trails (Crammed)
Jesu : conqueror (HydraHead)
Helen Money : s/t (Cellobird)
Neurosis : given to the rising (Neurot)
 ?Alos : ricordi indelibili (Bar La Muerte)
Foetus : damp (Ectopic Ents)
Zeitkratzer & Lou Reed : metal machine music (Asphodel)
KTL : #2 (Editions Mego)
Tarentel : ghetto beats on the surface of the sun (Temporary Residence)
Dälek : abandoned language (Ipecac)
Trentemoller : the last resort (Poker Flat)
Pantaleimon : trees hold time (Jnana)
Spaceheads & Max Eastley : a very long way from anywhere else [BiP_HOp]
Pan sonic : Katodivaihe/Cathodephrase (Blast First Petite)
Murcof : cosmos (Leaf)
Port-Royal : afraid to dance (Resonant)
Golden Death : ephemera blues (Helmet Room)
Drog_A_Tek : who hurt you ? (Que Tempo)
Migraine Inducers : antagonistic music (Beta Lactam Ring)
Klima : s/t (Peacefrog)
Piano Magic : part monster (Green Ufos)
Sinner DC : mount age (Ai)
Don Shtone : beware of the cat (Off)
Mùm : go go smear the poison ivy (FatCat)
Sunburnded Circle : the blaze game (Conspiracy)




NB : Suggestions, remarques et autres propositions sont toujours les bienvenues ! N'hésitez pas.










Tag(s) : #FESTIVALS