Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FESTIVAL D'INSTALLATIONS SONORES
KLANKEN AAN 'T IJ
DU 29 Août au 7 septembre 2008 à Amsterdam

L'image “http://www.klankenaanhetij.nl/templates/website/images/affiche.png” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

C'est toujours avec un grand plaisir qu'Espaces Des Arts Sonnants vous invite à découvrir un festival consacré aux installations sonores, et c'est le cas avec celui dont il va être question ici, organisé par le Music Center the Netherlands.
Sans donner dans l'événement imposant par la quatité des oeuvres présentées, ce festival propose néanmoins un panorama très intéressant des arts sonores et plastiques, avec six oeuvres et quatre artistes, dont le Français Arno Fabre  récemment présenté sur ce blog.
Cette exposition présente différentes facettes de l'art sonore installé, entre récupération et détournements d'objets usuels, dispositifs intéractifs et nouvelles technologies et recherche scientifique.

Ainsi nous trouverons deux installations intéractives de l'artiste anglais
Ray Lee, qui travaille essentiellement autour de dispositifs ou les sciences, et en particulier les phénomènes électromagnétiques tiennent une place importante dans les processus de création.

Swarm, installation intéractive et immersive de Ray Lee, crée spécialement pour le festival







photo: Ray Lee

Siren, installation sonore intéractive de Ray Lee













Sont également présentées deux oeuvres de l'artiste français
Arno Fabre.

Les souliers, une remarquable, très amusante et poétique machine qui fait danser une trentaine de paires des souliers au bout de bras-robots articulés.

Voir ici la vidéo Les souliers

F1000015c
Les souliers, Arno Fabre


Petite note personnelle, lorsque je vois cette oeuvre, je ne peux m'empêcher, même si les deux installations sont assez différentes dans leur approche esthétique, de penser aux sabots dansants sur un tapis vibrant des artistes néerlandais Peter Bosh et Simone Simons. Ces deux oeuvres, où souliers et sabots tiennent les rôles vedette, ont la même charge poétique et la même drôlerie lorsque le spectateur voit s'animer ces chaussures, sans propriétaires ni aucune jambe pour les mouvoir, comme des sortes d'objets ayant aquis une autonomie sous l'enchantement de quelques facétieux magiciens. Les magiciens étant bien entendu ici les artistes plasticiens eux-même.

Regardez les sabots de Peter Bosch et Simone Simons



Mais après cette digression, revenons aux Pays-Bas, pour le festival qui nous intéresse ici. La deuxième oeuvre d'Arno Favre est Dropper 01, où l'ambiance et la composition sonore sont régies par des goutteurs, entendez par là un dispositif laissant tomber des gouttes d'eau sur différents objets ou matières, le tout piloté par un système informatique.


R0013072
vuegenerale2-534



Le troisième artiste invité de ce festival est Mogens Jacobsen. Ce dernier propose aux visiteurs de composer leur propre séquence sonore, collectivement, en disposant sur une table-bar des bouteilles régissant chacune des paramètres sonores et déclenchant, selon les objets disposés, des séquences sonores originales. Il s'agit là d'un concept original  et ludique d'audio bar
Cette installation à la fois sobre visuellement, sobriété que ne dément pas la grande quantité de bouteilles manipulées, joue sur le détournement d'un ameublement et d'objets du quotidien qui se transforment en interfaces, permettant des modes de jeux sonores aléatoires très efficaces.





Audio bar  Mogens Jacobsen





Et pour terminer ce parcours sonore, Mendel Hardeman présente une vidéo sonore, sorte de documentaire, fiction politico-écologique, consacré à une mer brésilienne, où sons et images constituent un univers immersif très personnel.

O Mar - cover picture



Tag(s) : #FESTIVALS