Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sound Time Material
Château des Adhémar -
Centre d’art contemporain
Montélimar
du 12 décembre 2008 au 22 février  2009


Les expositions d'art contemporain centrées sur le son ne sont pas légions. Celle proposée par Le Centre d'art contemporain au château des Adhémar n'en est que plus remarquable, alliant sculpture sonore et performances. En voici le programme.


ladrome.fr - Château des Adhémar (image)Le château des Adhémars

Oeuvres de :

Sylvia Bossu (1962-1995) (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvia_Bossu ),
Jannis Kounellis ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvia_Bossu),
Bernhard Rüdiger
et Gilles Grand (http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_Grand ),
Anri Sala ( http://www.mamco.ch/artistes_fichiers/S/sala.html ),
Benjamin Seror.
Sur une proposition de Bernhard Rüdiger .


Ecoutez la rencontre avec Bernhard Rüdiger qui parle de l'exposition



Du 13 décembre 2008 au 22 février 2009
Vernissage le vendredi 12 décembre à 18h30





La sculpture sonore "Petrolio (locus desertus)", réalisée par Bernhard Rüdiger lors de son exposition au château des Adhémar à l’été 2006, a été acquise par l’IAC de Villeurbanne pour rejoindre la collection Rhône-Alpes. Avant le départ de l’éolienne vers d’autres sites, le centre d’art contemporain a proposé à Bernhard Rüdiger de créer une exposition autour de la question du son en invitant des œuvres d’autres artistes.



« Lors d’une visite au château des Adhémar et des œuvres d’art que celui-ci nous présente, on s’attend à se servir de ses yeux pour visiter les lieux et voir l’exposition. Les œuvres d’art ont pourtant depuis toujours réveillé des sensations multiples, s’appuyant sur tous les sens dont dispose le spectateur.
La perception spatiale peut être guidée par nos yeux, mais c’est le sens de l’équilibre, la capacité à reconnaître la profondeur et la distance qui nous font faire l’expérience de l’espace.
De la même manière, tous nos sens sont constamment au travail lors de la visite d’une exposition, car elle nous propose des sensations inédites. La perception d’un tableau peut donc réveiller des sensations multiples qui impliquent autant la vue que toutes les autres formes de notre sensibilité réceptive.



On peut donc écouter une œuvre d’art, parce que la mémoire involontaire produit une sensation de son, ou au contraire parce que l’œuvre d’art propose du son et dirige notre mémoire et notre perception vers un tout autre chemin. L’exposition "Sound Time Material" se propose de réunir les œuvres d’artistes provenant de parcours et d’horizons différents, dans lesquelles le son est utilisé comme une matière, véritable agent plastique qui réorganise la forme de l’œuvre. Le spectateur est comme happé par cette matière sonore et tous ses sens sont interrogés, car bouleversés par cette nouvelle relation entre l’ouïe et la vue. »
B. Rüdiger


Bernhard Rüdiger

Bernhard Rüdiger
"Petrolio (locus desertus)"


Performances

Vendredi 12 décembre à 19h23


(dans le cadre du vernissage de l’exposition fixé à 18h30)
XXe  FIN-Cry,

Performance de Bernhard Rüdiger et Gilles Grand pour 15 interprètes et un dispositif électronique à 19h23

La performance se déroule une seule fois le jour du vernissage.« XX° FIN-Cry » se déclenche à l’improviste et ne dure que quelques minutes. Il s’agit d’un cri chanté par un groupe de spectateurs pour appeler – selon les artistes - à la fin d’un siècle qui semble se prolonger. L’entrée est libre pour le vernissage et la performance.

Samedi 21 février 19h

Un cri dans la nuit noire

Performance originale de Benjamin Seror, drame historique sur l’impossible existence
des seconds couteaux.
Benjamin Seror, le plus jeune des artistes présentés dans l’exposition Sound Time Material, propose dans le même espace une pièce musicale inédite pour deux comédiens, trois musiciens et un chœur.
Un cri dans la nuit noire est une performance qui utilise la chanson et la forme théâtrale du drame historique. Elle raconte l’ascension puis la chute d’un groupe de new-wave aujourd’hui oublié, un opéra rock mettant en scène des figures méconnues des années 80 à travers la vie et la mort du groupe Pulsar Noir, disparu en 86.
Cette pièce se déroule en deux temps : l’installation scénographique, présentée dans l’exposition qui annonce une performance qui aura lieu à la fin de celle-ci. Benjamin Seror prévoit une véritable mise en scène d’une pièce d’environ une heure. Mais cette pièce se jouera seulement pour la fermeture de l’exposition. L’attente de la pièce à venir est pour lui aussi importante que le moment de son déroulement.
Cette performance est réalisée avec la participation des élèves de l’école de musique intercommunale de Montélimar (chœur)

Entrée libre
Réservation conseillée pour le 21 février au 04 75 91 83 50
(nombre de places limité)

Les Châteaux de la Drôme
BP 21 - 26230 Grignan
T. 04 75 91 83 50
F. 04 75 91 83 51

chateau-grignan@ladrome.fr
http://chateaux.ladrome.fr

Contact presse : Guillemette Lambert, 04 75 91 83 50

Photos et dossier de presse disponibles sur le site de la Drôme, rubrique Presse : http://chateaux.ladrome.fr
ou sur demande par mail : lgremaud@ladrome.fr




Tag(s) : #FESTIVALS