Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

2e CONGRÈS MONDIAL

D'ÉCOLOGIE SONORE

LAURENT CHOQUEL

(Alter Sonic)

 

Samedi 18 Août -Saline Royale d'Arc et Senans (25) - 10H15

 

 

Introduction à une installation promenade sonore à Saillon en Valais Suisse

 

 

 

40_j-arrive-au-niveau-du-porche.JPG

 

 

Laurent Choquel et un artiste sonore, acousticien de formation. Il travaille tout d'abord sur l'acoustique des transports, puis sur des études liées à l'environnement, notamment sur les approches liées à la physique et aux aspects réglementaires de l'acoustique.

Laurent nous parle des difficultés d'interprétations liées aux mesures acoustiques. Le son est vicieux, souvent déroutant. Régulièrement, il ne prend pas les chemins attendus. L'interprétation des l'analyses est alors difficile car elle use de protocoles complexes.

Au-delà de sa profession initiale, Laurent Choquel a une passion pour la chose sonore. Tout d'abord, il se côtoie le milieu techno et free-party, qui pour lui se révèle une forme de liberté d'être, par la consommation de musiques dites extrêmes, à l'occasion de Teknivals. Il aime à se positionner, de façon non conventionnelle, géographiquement parlant, entre plusieurs sources sonores simultanées.

Laurent aborde ainsi la création sonore affranchie de la musique et des mesures physiques. Il s'emploie à utiliser le son au ressenti, sans chercher forcément à l'expliquer ou à l'analyser.

Il va donc, pour satisfaire à sa passion, créer la structure Alter Sonic, qui va lui permettre de travailler sur des pédagogies autour de la création sonore en trouvant une nouvelle forme de liberté.

Laurent se découvre comme un artiste su son qui explore, une sorte de jardinier sonore , un sculpteur de topiaires explorant la sensibilité du moment. Il récolte de sons qui vont mijoter lentement.

Ce travail va le conduire à penser l'écologie sonore comme une interaction homme/environnement, un moyen de défense de la biodiversité acoustique. Il va utiliser le son pour tout simplement défendre l'environnement, et par extension l'environnement sonore.

Laurent en arrive à considérer l'environnement comme une chose sacrée, une présence divine, la nature reprenant ses droits. Ce sera son engagement personnel, préserver, conserver, sauver... aller vers le bien, vers le mieux.

Par exemple, Laurent travaillera sur la récupération d'extraits de natures mortes dans des zones de déforestation particulièrement malmenées, pour arriver à la fabrication d'instruments qu'il définit comme chaotiques, ou vers des installations environnementales.

Le musée induit le silence, l'art peut faire respecter l'environnement sans le fossiliser.

Il s'intéresse ainsi à la promenade sonore, en sollicitant le paysage par des enregistrements dans l'air, dans l'eau, en puisant de la matière/manière globale.

 

C'est notamment ce qu'il va faire et présenter lors de ce congrès d'écologie sonore, avec un collectage et un montage sonore au sein du village de Saillon.

Le son est ici employé comme un outil tirant sa substance du du village, et qui le fait en quelque sorte parler.

Ce parcours se présente comme une ambiance sonore de 20 minutes environ, qui s'effectue au casque/baladeur, en une forme d'audio-guide artistique (fichier sur le site Alter/Sonic)

C'est un itinéraire, une promenade sonore présentant un enchaînement d'ambiances et de points d'écoute.

 

 

 

 

 

Note d’accompagnement 

 

Cette note d’accompagnement permet de bien cerner le contenu du répertoire téléchargé. 


1. L’ambiance créée pour la promenade dite sonore s’intitule «Ambiance pour promenade sonore à Saillon ». Dans l’état, vous pouvez l’importer dans votre système d’écoute préféré pour la vivre, pour peu que vous soyez ou alliez à Saillon. L’itinéraire à emprunter est communiqué dans le document «2. itinéraire.pdf ». Le signal de 200Hz du début est voulu: il marque auditivement le début de l’ambiance, puisque certains systèmes d’écoute n’ont pas d’écran. A partir du moment où vous entendez ce signal, la promenade peut commencer. Le silence de 1’30 à la fin est voulu aussi, pour des raisons que je ne peux pas donner, car je souhaite privilégier l’effet recherché qui fonctionne uniquement lorsque la promenade est vécue. A noter ce point important : même pendant le silence, en situation de promenade vécue, il faut garder son système d’écoute aux oreilles, pour l’enlever in fine après le silence.

 

2 Le dossier «3. photos prises le long de l’itinéraire » contient justement ! des photos prises le long de l’itinéraire. Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre à Saillon, vous pouvez alors regarder les photos en même temps que vous écoutez l’ambiance sonore, mais ce sera forcément moins bien ! Il suffit de les regarder dans l’ordre, de 1 à 49, selon le tableau dont il est question dans le point suivant, en portant une attention aux titres donnés aux photos. 

 

3. L’ambiance a été composée de telle sorte que les différentes parties de l’itinéraire, qui se sont en quelque sorte imposées à moi, « se voient attribuer » leur propre réponse sonore. Le tableau communiqué dans le document téléchargé, fait donc correspondre des photos du dossier «3. photos prises le long de l’itinéraire » aux différentes parties de l’itinéraire, et donc de l’ambiance sonore. Par exemple, pour bien comprendre, les photos 1 à 17 ont été prises sur la partie du trajet durant laquelle s’écoute (idéalement) la séquence [0’00-5’00], qui correspond à la traversée du village. 

 

4. L’itinéraire choisi emprunte une partie du sentier dit des vitraux. Par ordre d’apparition le long de l’itinéraire retenu pour la promenade sonore, qui n’est pas l’ordre d’apparition officiel, on croise les vitraux suivants, qui symbolisent: 

- L’amitié 

- Le plaisir 

- L’écoute 

- La lutte 

- L’action 

- L’innocence 

- La contemplation 

- L’adieu 

A vous de donner le sens que vous voulez à cet ensemble de vitraux croisés ! 

5. « A Aurore » est un poème de George Sand à méditer. 

6. Note de l’artiste 

J’ai pris un plaisir certain à faire connaissance avec Saillon du point de vue sonore. J’ai utilisé ce qu’il avait à me dire, au moment de ma présence, et je suis devenu son archet le temps de notre échange. Il a pu ainsi s’exprimer à travers moi. J’ai été son interprète, et j’ai « malgré tout » saupoudré de suggestions personnelles l’ambiance sonore. 

Je vous souhaite une bonne expérience et une très belle écoute, et merci pour vos retours ! 

 

Site de l'artiste (Alter Sonic)


Téléchargement du dossier comprenant les notes, le fichier sonore et les photographies du parcours

 

 

 

SAILLON, POINTS DE VUE, POINTS D'ÉCOUTE

 

36_je-suis---nouveau-sur-la-route-des-Combes.JPG

 

 

31_je-descends-la-ruelle.JPG

 

 

10_je-suis-toujours-sur-le-chemin-de-la-Tour.JPG

 

 

41_et-prends-tout-de-suite-apr-s-les-escaliers.JPG

 

 

45_apr-s-la-fontaine--je-prends-le-petit-chemin-qui-s-offr.JPG

 

 

48_j-observe-et--coute---la-fin-de-l-ambiance-sonore-la.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Tag(s) : #ARTISTES ET OEUVRES