Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JOURNEE DE LA CREATION RADIOPHONIQUE
le 23 mai 2009
Au gré des ondes



L'image “http://www.shakerattleroll.org/images/couple_color.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
La vitalité et la pertinence de nombreuses web-radios me consolent aujourd'hui d'une immence déception post années 80.
En 1982, et même avant en temps que "pirates", nous nous sommes lancés avec un groupe de convaincus, à la conquête de la bande FM. Tout d'abord avec la radio, libre, indépendante, associative, tous les espoirs étaient permis pour secouer le paysage radiophonique de sa torpeur commerciale.

Très vite, de grosses machines sont apparues, calquées sur le modèles de leurs ainés déjà installées, mais souvent en pire (au niveau de la qualité des programmes). Beaucoup de radios associatives furent alors englobées dans des réseaux régionaux, et une majorité voulurent copier, sans beaucoup de moyens, les robinets à musiques archi commerciales des grands leaders, avant se sombrer  dans l'oubli, pour finalement disparaître corps et bien des ondes. Bien peu ont survécu avec le soucis d'une véritable indépendance éditoriale.
Bref, ce fut en règle générale un immense gachis ! Sans doute n'étions-nous pas préparés à repenser une radio avec de vrais programmes personnels, des idées à défendre sur un service de proximité qui dépasserait la simple information, la possibilité d'explorer de nouvelles formes radiophoniques, en résumé, un véritable projet. La libération de la bande FM fut plus, à mon sens, une régression qu'une avancée pour la création radiophonique.
Et puis apparut internet, le haut-débit, le numérique... Bien sûr, comme tout média de communication globale, il est capable d'accoucher du meilleur comme du pire. Pourtant il faut bien admettre que c'est par lui que nos oreilles retrouvent aujourd'hui d'agréables bouffées de fraîcheur, un vent nouveau de liberté, parfois d'impertinence, des chemins radiophoniques entre fictions et reportages, entre divertissement et matière à (re)penser, au fil des rencontres et des échanges entre artistes, techniciens, auditeurs et passionnés de radio tout azimut. Le numérique nous offre en plus la possibilité de composer à la carte, entre flux et podcast, bouleversant nos habitudes et postures d'écoute, nous permettant de choisir entre la surprise du steaming et l'organisation quasi programmée par des piochages dans d'immenses banques sonores. Arte Radio, Silence Radio, Radio Grenouille, mais aussi des organisations parfois plus proches de la banque de création sonore que de la radio, telles UbuWeb, Sound Transit, pour n'en citer que quelques unes, redonnent du grain (sonore) à moudre à nos oreilles.
Je ne peux donc que saluer et encourager l'initiative de l'association JEL d'organiser une journée de la création radiophonique, et de tisser un programme radiophonique montrant la richesse et la diversité des web-radios, avec des fictions radiophoniques, documentaires créatifs, paysages sonores, musiques expérimentales, poésie sonore, Hörspiels, et OVNI sonores de tous genres.
Je ne manquerai pas ici de citer une phrase du grand Jacques Tati, connut pourtant comme un géant du cinéma, mais qui affirmait haut et fort "...  Je préfère la radio au cinéma, car l'écran y est plus grand..."


LE PROJET

L'image “http://www.shakerattleroll.org/images/RCD_logo_home.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. À l’heure du passage à la radio numérique (DAB) en Europe, il est temps de rappeler que la radio, depuis sa naissance, est aussi un médium de création et pas seulement un puissant instrument de communication capable du meilleur comme du pire.

Un certain nombre de radios et de Web radios aujourd’hui dans le monde essaient de nous le rappeler chaque jour en produisant des œuvres sonores inventives et surprenantes. Le 23 mai 2009 de minuit à minuit sera donc mis en place la première Journée de la Création Radiophonique, 24h de programmation consacrées à la création radiophonique. Des pièces sonores créées par plus de 40 radios et artistes venant de 12 pays différents seront diffusées en streaming sur le site du festival et sur la FM via 9 radios en europe.   

Ce festival est non seulement un moyen de donner à entendre un aperçu de cette scène de la création radiophonique contemporaine internationale, mais aussi de sensibiliser à cet art un public plus large que le public d’initiés qu’il engendre habituellement. Ainsi, pour le choix des pièces de la programmation nous avons tenté de prendre le terme de « création radiophonique » au sens le plus large possible en y incluant fictions radiophoniques, documentaires créatifs, paysages sonores, musiques expérimentales, poésie sonore, Hörspiels, et OVNI sonores de tous genres.

Nous espérons que ce festival va donner par la suite une impulsion à la production de programmes de création sur les radios européennes et par la suite, accélérer la mise en place d’un fond d’aide à la création radiophonique car à l’heure d’aujourd’hui cet art méconnu souffre d’un manque de soutient financier qui menace continuellement sa place dans la chaîne de production radiophonique.  


(Sources site Journée de la création radiophonique)



LES LIENS  UTILES

L'image “http://www.shakerattleroll.org/images/radioplay.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


RETROUVEZ LE PROGRAMME ICI


ARTISTES

LIENS

PARTENAIRES



















Tag(s) : #FESTIVALS