Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES IMMATÉRIELLES

MAISON DES MÉTALLOS

PARIS,15 MAI-17 JUIN 2009


La Maison des Metallos à Paris,en partenariat avec Futur en Seine et Cultures Digitales, se penche sur la création numérique contemporaine par le biais du fetival "Les immatérielles". Cette dernière, boostée par l'évolution galopante d'une technologie où les vitesses de calcul des processeurs, les mémoires et espaces de stockages, les interfaces logicielles ou physiques, les logiciels modulaires sur-mesure, les dispositifs gérants des opérations de plus en plus complexes, donne aux créateurs un immense champ de possibles pour l'expression de leurs desseins artistiques.
Arts numériques pour certains, outils numériques pour d'autres, entre forme artistique et dispositifs "au service de", le débat reste posé, et est loin d'être résolu.
Les outils ont toujours eut sur la production finale une empreinte non négligeable, qu'ils aient été caméra et pellicule, micro, amplificateur et magnétophone, machine à écrire imprimerie et impression, ordinateur, interface électronique et réseau internet... Dans un même temps l'absence de pensée artistique, de parti pris esthétique, voire de désir de transmettre, même en démolissant parfois les langages et idées en cours, n'ont jamais engendré de grandes œuvres, fussent-elles servies par le nec plus ultra des technologies numériques.
En attendant, force est de constater que le son et le visuel prennent de nouvelles dimensions, intermédiatiques, intéractives, fluctuantes, immersives, autant sur scène, dans dans le spectacle vivant, que sur supports et de plus en plus dans les tuyaux des réseaux internet.
De même, on remarque l'amplification de l'installation de l'immatérialité numérique dans des musées, galleries, parcours, festivals. L'immatérialité numérique présumée se matérialiserait donc ? Mais cette idée fera sans doute l'objet d'un prochain article...

C'est donc sans surprise dans ce blog, du son que je vous parlerai le plus au travers du festival "Les immatérielles".

Une programmation musicale et sonore intitulée "Bruit de fond " entre concert électronique couché, performances audiotactiles, installations et parcours sonores à traver la ville.


- L'image “http://www.nicolasclauss.com/ornottoupie/images/installation.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Or not toupie installation de Nicolas Clauss "Nouvelles images par Le Fresnoy"

- Éternel retour installation de Calvacréation.

- Sound Delta installation sonore de François Eudes Chanfrault -

- Collectif Mu, Ex-Îles installation interactive de Electronic Shadow.

- Une épaisseur d'illusion installation de Valérie de La Chapelle et Marina Wainer.

- Arctic Perspective Initiative installation de Matthiew Bierderman et Marko Peljhan.

- Utopie d'enfance installation de Woudi/Tat.

- Bus vidéo par Pixels Transversaux.

- du 15 au 21 mai- horaires à l’intérieur
PERFORMANCE AUDIO-TACTILE JULIEN CLAUSS & LYNN POOK > STIMULINE

- le 27 mai à 20h CONCERT COUCHE - LAUREATS DU PRIX LUC FERRARI + SEBASTIEN ROUX > HöRSPIEL

- les 2 et 3 juin de 14h à 21h
INSTALLATION NOISE  JOACHIM MONTESSUIS & HORIA COSMIN SAMOILA> BARDO-NOISE    



Du 15 mai au 7 juin
PARCOURS SONORES PARCOURS CITYSONICS DANS LE 11e ARRONDISSEMENT (PARIS)
     
- Cour de la MAISON DES METALLOS
 Luc Ferrari
Music Promenade (1964-1969) Montrée pour la première fois à Paris, cette oeuvre réunit des enregistrements faits dans différents pays d’Europe. «Les événements sonores dispersés aux quatre coins de l’espace se rencontrent de façon aléatoire comme une suite d’images sonores qui se télescopent.»

- Kiosque du SQUARE MAURICE GARDETTE
(face à la Maison des associations)
 Ramuncho Matta
 Installation interactive Habitué du square, l’artiste créera pour le lieu une oeuvre interactive sous la forme d’un énorme bonhomme mou sur lequel on s’allonge, sorte d’invitation adressée aux enfants et parents é se lover au centre du kiosque pour écouter.

Cour de la MAIRIE DU 11E
Eddie Ladoire
"Mademoiselle, vous allez beaucoup me manquer", pièce sonore pour 6 haut-parleurs d’ Oeuvre poétique et murmurée où le son et l’écoute prennent une dimension fictionnelle et troublante autour de l’histoire amoureuse de deux personnages.

 DANS LES RUES
 L’«Homme Sampleur»
Cette sorte de crieur public cyborg fera des interventions sur le parcours pour entraîner le public d’un lieu à l’autre. Création déambulatoire par Les Singuliers Conception intermédia: Vincent Rioux / Interprète: Vincent Berhault Idée originale  : Vincent berhault, Ilka Madache et Vincent Rioux > du 15 mai au 7 juin



Petites notes personnelles.

Pour avoir vu entendu et testé à Mons la majorité des œuvres proposées dans ce parcours, Je vous conseille très vivement l'expérience audio-tactile Stimunine, qui vous fait aborder le monde sonore à fleur de peau. Petits ou grands, on resterait des heures et des heures allongés à se faire chatouiller et masser l'épiderme par des facétieux micro-sons.
Music Promenade de Luc Ferrari est également une très belle promenade poétique et sonore où, dans l'esprit des "Presque Rien", où des voix et des sons nous entourent de leurs appels toujours renouvellés.
Ramutcha Matta nous propose des histoires drôlement décalées, sous couvert de la protection d'un gentil monstre en peluche. Retour à nos oreilles enfantines ?
Eddie Ladoire quand à lui nous plonge au œur d'un drame sentimental, entre confidences chuchottées , poésie des mots, et une certaine gêne presque voyeuriste (audioriste ?) de se trouver au centre, électroacoustiquement et moralement parlant, d'une intimité déchirée et déchirante.


Site Festival

PDF - 2.3 Mo
Dossier de présentation
PDF - 551.8 ko
Programme










Tag(s) : #FESTIVALS