Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

INSTALLATION SONORE

Le '' psychobuilding '' de Jérôme Poret


Le Confort Moderne présente un programme exceptionnel et varié donnant au spectateur des perceptions multiples et expérimentales du son avec un grand S.
Le Confort Moderne présente un programme exceptionnel et varié donnant au spectateur des perceptions multiples et expérimentales du son avec un grand S. - (dr)

Depuis ce début d'année, Jérôme a trouvé résidence au Confort Moderne. Ce praticien du son nous fait découvrir les premières ébauches de cette rencontre aujourd'hui et demain pour deux soirées exceptionnelles. Contrairement à ses prédécesseurs, Jérôme Poret a décidé de pénétrer dans la salle de concert. Son travail a donc consisté en la captation de sons durant les concerts de la salle de spectacle poitevine, pris de l'extérieur, « permettant de saisir basses et vibrations par le filtre de l'architecture du lieu ».
Pour la première phase de la résidence de l'artiste, Jérôme Poret présente ce soir à 20 h 30 le vernissage de son oeuvre éphémère (Soul In Room) dans la salle de concert : « Mon travail a tourné autour de cette salle. J'ai allié son et objet avec une maquette blanche de la salle. L'enregistrement de mes sons a été traité et est diffusé (ce soir) avec une mise en lumière soigneuse. » En marge de ce vernissage, une présentation des revues Revue et Corrigée et Volume est effectué avec une introduction aux arts sonores par Alexandre Castant (essayiste et documentariste sur l'art), suivi d'une table ronde.
Le mercredi sera axé sur la performance. Outre la prestation du résidant qui propose une performance autour d'un drone à la guitare basse et de boucles d'effets analogiques avec mise en lumière, Thomas Tilly/Tô propose, lui, la diffusion d'une sélection de field recording. Ses enregistrements environnementaux (sans retouches informatiques) ont été effectués lors de sessions de travail en France, en Bulgarie et Afrique de l'Ouest. Une expérience unique dans le noir total.
Pour conclure, Jérôme Noetinger (directeur de publication de Revue et Corrigée) se produira sur scène avec sa musique improvisée (sons analogiques). Ces Rencontres autour des arts sonores au Confort Moderne présentent un programme exceptionnel et varié donnant au spectateur des perceptions multiples et expérimentales du son avec un grand S.

Ce mardi 10 mai à 20 h 30 au Confort Moderne. Entrée libre.

Jonathan Pommier

Tag(s) : #ARTISTES ET OEUVRES