Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LES INSTANTS SONORES

Vendredi 1er avril à Langogne
Samedi 2 avril à Mende

 

 

 

VENDREDI 1ER AVRIL A LANGOGNE

Bus au départ de Mende
Place du Foirail, 17h15
Réservations au 04 66 65 75 75

18h30 & 19h30, à Filature des Calquières
Collectif Pulx - "Un fil à la patte" (création éphémère)
Du fil, des fils, que nous racontent-t-ils ? On remonte le temps, on monte des étages, on imagine... familiarité, étrangeté, curiosité... cela nous donne envie de nous amuser. Nous nous activons à vous créer une visite bien particulière ! Cascade de sons et d’arabesques, collections de photos rocambolesques, la visite sera d’humeur badine, paraît-il...
Pulx investit le musée de la filature pour une résidence de création d’une semaine conclue par une performance alliant danse, musique et photographie.
Pulx est un collectif d’artistes issus de différentes disciplines (danse, photographie, musique) regroupés pour proposer des créations originales et notamment des formes improvisées, les BIRD, où la spontanéité, la prise de risque, l’interactivité avec le lieu et les participants occupent une place centrale. _ Elsa Decaudin (mouvement), Bastien Defives (photographie) et Jean Philippe Lambert (musique). www.pulx.org

Restauration sur place



Christophe Ruetsch - solo-live électronique
Ce solo est basé sur deux pièces électroacoustiques, Six Doors et SLOT.
« Le jeu en live que j’explore depuis quelques années est une autre façon d’interpréter les matériaux de mes pièces électroacoustiques. Le développement d’une lutherie électronique personnelle m’a reconnecté avec le geste et le temps instrumental. »
Christophe Ruetsch, compositeur, est associé à la direction artistique de l’Ensemble Pythagore et membre du collectif Éole. Il aborde dans son travail le répertoire de la musique électroacoustique et mixte.
www.myspace.com/christopheruetsch

 

 



Lionel Marchetti - solo.
Il fabrique en direct une musique concrète inouïe à l’aide de simples magnétophones et différents objets anodins. Lionel Marchetti est compositeur de musique concrète et improvisateur.
Il a composé au Groupe de Recherches Musicales de Paris (Ina-GRM), au Groupe de musiques vivantes de Lyon (GMVL), à La Muse en circuit, à Alfortville, au Coream de Grenoble, au Collectif et Compagnies d’Annecy, ainsi qu’au Studio Césaré de Reims.
En 2009, il est récompensé aux « Qwartz Electronic Music Awards » pour son œuvre Adèle et Hadrien (Le livre des vacances) [édité chez Optical Sound/France].
www.myspace.com/lionelmarchetti

 

 


SAMEDI 2 AVRIL A MENDE

10h, au Centre départemental de documentation pédagogique
Conférence de Bruno Capelle
A partir de l’écoute d’Etudes à la quiétude, observation sonore et musicale, Bruno Capelle nous invite à une réflexion et à des questionnements sur notre façon d’écouter.
Cette rencontre sera également l’occasion d’évoquer les grands compositeurs sonores : Schaeffer, Cage, Bayle, Ferrari…
Artiste et compositeur, Bruno Capelle aime s’impliquer physiquement dans les installations sonores qu’il réalise. Il propose au public d’entrer dans des espaces habités, souvent intimes, pour venir partager une expérience artistique provoquée par les murmures et les chuchotements de sa musique.

http://capellebruno.e-monsite.com/
Entrée libre

 


16h, à la Maison consulaire
Syntax - acousmonium
Un acousmonium est un orchestre de haut-parleurs ou dispositif de spatialisation du son. Comme un film de cinéma, l’œuvre musicale dite acousmatique, nécessite d’être projetée pour être appréciée dans toute sa dimension.
Guillaume Contré interprète sur l’acousmonium Syntax.
Compositeur et improvisateur, ses oeuvres acousmatiques ont été jouées dans diverses manifestations un peu partout en France [Lyon, Marseille, festival Futura, cycle Syntax, Palais de Tokyo à Paris, Saison Multiphonie de l’INA GRM, etc…] ainsi qu’au Japon. Membre de Motus et du festival Futura, il est interprète sur acousmonium du répertoire acousmatique. Sous le nom de Rayuela, il réalise une musique elecronica/minimal techno et a pu signer des morceaux sur divers labels internationaux [LesIzmor, Archipel …]. www.syntax.asso.fr

 

 


Oeuvres diffusées :
Presque rien n°2 ainsi continue la Nuit dans ma tête multiple [1977 – 21’28] De Luc Ferrari

Sève [2010 – 10’56] de Philippe Leguerinel L’Energie du vide [2010 - 10’27 ] de Vincent Laubeuf.
Création pour le festival CCMC 2010 - Tokyo

Headphonics [1996 - 10’33] de Ryoji Ikeda


 

 

Mexican standoff - Cécile Babiole et Laurent Dailleau
Cette performance, images et musique, propose une relecture du cinéma de série B et de la culture populaire des 50 dernières années.
Cécile Babiole compose des photomontages animés, à l’aide de répliques de films et de photos d’exploitation de cinéma. S’inspirant du personnage du photographe dans "Blow up", elle les agrandit et les scrute à la loupe jusqu’à pénétrer la trame d’impression et le grain du papier.
Quant à Laurent Dailleau, il module des sons synthétiques et des enregistrements de voix provenant d’horizons très divers (enregistrements historiques, méthodes de langue, films, radios ondes courtes, auteurs lisant leurs œuvres, conférences…).
Ce faisant, les deux artistes construisent et déconstruisent une histoire qui ne raconte rien mais qui pourtant éveille de nombreuses réminiscences de séances de cinéma et autres souvenirs mêlés, enfouis dans nos mémoires.
Cécile Babiole. De la musique industrielle dans les années 80 (Nox) aux cultures électroniques et numériques d’aujourd’hui, le travail artistique de Cécile Babiole évolue de manière transversale, croisant les circuits de la musique et des arts visuels.
De 2008 à 2010, Cécile Babiole est artiste associée à La Filature, Scène nationale de Mulhouse.
Ses dernières pièces continuent d’explorer ses thèmes de prédilection : transposition et détournements de concepts et de techniques industriels ou domestiques vers le champ de la musique ou des arts plastiques.

Laurent Dailleau. Compositeur et instrumentiste il joue d’un theremin hybridé avec un ordinateur et travaille régulièrement avec des compositeurs intéressés par l’instrument. Il compose depuis 1982 des musiques de scène pour le théâtre et a travaillé avec le chorégraphe Michel Schweizer.
Dans les années 80, il a animé le duo Cosy-Corner. Trois de ses pièces ont fait l’objet de commandes d’Etat. Il a cofondé « Triolid » et a collaboré avec le groupe Art Zoyd. Avec Cécile Babiole (vidéo, capteurs) et Atau Tanaka (BioMuse), il fonde le trio S.S.S/Sensors_Sonics_Sights, qui s’est produit dans de nombreux festivals, expositions et symposiums dans le monde. www.babiole.net www.dailleau.net

 

 


BMP - 157 ko

19h, à l’Antirouille
Michel Blanc - ISOGLOSSE 1 - création 2011 - 12mn
Pièce pour batterie solo en 3 parties : Terrestre - L’Homme et l’univers – Nocturne.
Cette composition est née d’une inspiration sur les origines du geste musical et du langage.
Michel Blanc a choisi d’utiliser les matériaux sonores de son instrument, à savoir peaux et métaux en prenant soin d’éviter un excès de virtuosité dans l’écriture ainsi que l’emploi d’éléments rapportés tels que des percussions ou d’un traitement électronique du son.

*Une isoglosse est une ligne imaginaire séparant deux zones géographiques qui se distinguent par un trait linguistique particulier.

Michel Blanc est compositeur, batteur et percussionniste. Il s’intéresse aux musiques actuelles, allant du jazz contemporain aux dérivés de musiques ethniques, à la pop et aux musiques improvisées.
Il s’est produit sur la scène nationale et internationale aux côtés de Franck Vigroux, Bruno Chevillon, Stéphane Payen.
Il crée sur le label d’Autres Cordes deux albums : « Le Passage éclair » (2006) et « Les onze tableaux de l’escouade » (2008). Michel Blanc travaille avec la cie Les Mélangeurs et D’Autres Cordes.
www.myspace.com/michelblanc

 

 


21h, à l’Antirouille
Cellule d’intervention Metamkine - Christophe Auger, Xavier Quérel, Jérôme Noetinger
Leurs performances allient projections 16mm et musique électroacoustique, dans la grande tradition du "cinéma élargi". Métamkine développe l’idée d’un jeu entre image et son. Le projecteur cinéma est un instrument, comme le magnétophone à bandes par exemple. Du cinéma pour les oreilles, de la musique pour les yeux. Sons et images sont travaillés en direct. Le musicien et les cinéastes sont sur scène, faisant face au public. Deux miroirs installés dans la salle reflètent les images sur un écran placé derrière eux.
metamkine.free.fr

"Metamkine nous offre l’expérience rare d’une musique libérée de toute servitude par rapport au cinéma, un cinéma live projeté comme de la musique, avec des projectionnistes qui manifestent une spontanéité d’instrumentistes". Tom Cora

 

 

 

MUTASONIX

Live électronique
Dès 1993, ce musicien autodidacte se passionne pour les musiques électroniques qu’il découvre lors de soirées improvisées, des « free party » où se côtoient le meilleur de la scène électro underground française et anglaise...
En 1998, alors guitariste du groupe rock progressif « P6 MIX », il utilise des machines et des instruments électroniques dans la plupart des compositions du trio. S’ensuit une période d’apprentissage, puis de pratique de l’improvisation lors de soirée techno.
En 2006, il collabore au 1er album de Michel Blanc « Le Passage éclair ».
Suite à cette aventure musicale enrichissante, il s’équipe de matériel audio numérique lui permettant d’aborder la composition, le mixage. En 2010, il crée MUTASONIX, projet solo autour des musiques électroniques, ainsi qu’un duo électro acoustique UPWARD SOUND.
MUTASONIX propose des compositions de musique électronique basés sur l’utilisation d’instruments analogiques et d’outils numériques, mais aussi un live set pouvant être accompagné d’un VJ. Un premier Opus, « La dictature du temps » est en cour de finalisation. MUTASONIX utilise en live un ensemble d’instruments analogiques de type « old school ». Des sonorités acides, psychédéliques, ainsi que des combinaisons rythmiques minimalistes sont employées pour la mise en oeuvre d’un univers sonore hypnotique sous tension.
www.myspace.com/mutasonix

 

 

 

Renseignements pratiques :
Tarifs :
Pass 2 jours : 18€
Soirées : 10€, 8€ (TR)
Après-midi : 5€

Réservations : 04 66 65 75 75

Attention, certains lieux de la journée du 2 avril à Mende sont susceptibles de modification.

Les Instants sonores est une manifestation organisée par l’Adda.Scènes Croisées de Lozère en collaboration avec Aqui Oï.
Les Instants sonores reçoivent le soutien de la commune de Langogne et de la commune de Mende - service culturel.
Remerciements : la Filature des Calquières, L’Antirouille - service jeunesse de Mende, les Fadarelles, l’école de danse de Langogne, le Centre Départemental de documentation pédagogique, le Parc départemental de matériel culturel.

 

 

 

 

 


Tag(s) : #FESTIVALS