Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

IMPROVISATIONS EN CHAINE (HI-FI ? )


THE IMPROVISATORS NETWORK

Tout le monde connaît le célèbre jeux du cadavre exquis. Ce dernier a été inventé au tout début des années 20 par des artistes du mouvement  suréaliste, notamment Marcel Duhamel, Jacques Prévert et Yves Tanguy  Le jeu consiste à compléter une phrase ou un dessin effectué précédemment, sans tenir compte, voire sans connaître les réalisations antérieures. La première phrase connue de ce jeu fut d'ailleurs « Le cadavre - exquis - boira - le vin - nouveau. », ce qui donna le titre au jeu. Ce qui ne fut au départ qu'un amusement entre gens lettrés devint rapidement un exercice, voire une forme littéraire, notamment dans l'écriture de certains romans policiers, où les écrivains se trouvent dans la situation d'un enquêteur qui ne connaît pas par avance la résolution de ses investigations, un peu comme dans la "vraie vie". Les contraintes de départ ont été pour cela allégées, et l'écrivain a donc accès aux chapitres précédents de ses coéquipiers pour à son tour broder et en écrire un nouveau, jusqu'à épuisement des ressources ou chute finale dans une éventuelle impasse narrative.
Ce jeu aux contraintes oulipiennes ne s'est d'ailleurs pas cantonné à l'écriture et au dessin, mais il a également investi parfois les champs de la création sonore et des musiques expérimentales.
D'ailleurs, si l'on regarde de près le fonctionnement d'une jam session (ou bœuf) en jazz, on y retrouve des similitudes. Un jazzman lance un thème et commence à improviser dessus, et d'autres musiciens lui emboîtent le pas, répondant à ses propositions, ou infléchissant l'improvisation vers d'autres directions qu'il aura  lui-même impulsé. De même dans des pratiques traditionnelles, les chants-jeux-vocaux inuits fonctionnent sur ce genre de propositions-réponses en chaînes, jusqu'à épuisement d'un participant.
Dans l'improvisation libre, en musique expérimentale et même en danse, on retrouve également des pratiques similaires.

http://www.gabor.biz/kartiergeneral/images/CadavreExquis.jpg


Mais dans l'exemple que nous prendrons ici, il s'agit véritablement d'un cadavre exquis sur internet, hébergé chez Arte Audioblog. La chaîne Arte a  créé deux espaces sonores différents sur la toile. Le premier Arte Radio, dont je vous ai déjà parlé, est un immense site de podcasts consacrés à la création radiophonique, proposant fictions, reportages et autres formes. Ces propositions sonores sont composées et finalisées très souvent entre un artiste, écrivain, philosophe... et un metteur en onde et éditorialiste d'Arte Radio.
Le second espace est un espace plus libre, foisonnant, où chacun peut créer son espace pour mettre en ligne ses créations sonores tous azimut, de quelques styles ou formes  qu'ils fussent. Ce qui génère un lieu-caverne d'Ali Baba, où l'on n'y trouve forcément à boire et à manger, hétérogénéité qui fait d'ailleurs le charme des espaces collaboratifs. Il faut prendre le temps de trier pour y trouver son bonheur.

Pour  en revenir à notre cadavre exquis, et sonore, il s'agit de "IMPRONET The Improvisators Network", espace d'improvisation en ligne impulsé par l'artiste sonore Anton Mobin. Ce dernier définit l'espace de jeu ainsi :
 "...Un cadavre exquis dédié à l'improvisation sonore : le dernier à jouer doit improviser sur le son du précédent...
Cette nouvelle page permet de profiter pleinement des solutions d'écoute qu'offre ce projet : vous pouvez ainsi écouter les improvisations séparément ou en simultané avec la précédente...ou encore tenter tous les mix que vous désirez !!!..."

Les règles sont simples et efficaces.

http://blogsimages.skynet.be/images_v2/002/646/967/20080905/dyn001_original_355_520_pjpeg_2646967_4560c0b32efa5ec8dcfac8e8b079b459.jpg



Au fil du temps, ce sont adjoints les compositeurs, ou créateurs sonores  suivants :



Et l'on peut supposer que la liste est loin d'être close.

En tous cas, que l'on écoute les improvisations séparément où superposées, comme on  a la possibilité de se fabriquer ses propres mix, le résultat est tout à fait convainquant. Et même à distance, sur un espace dit virtuel, ou immatériel, on ressent l'énergie tirée des pièces précédentes, et donnant du grain à moudre, du rebond, de l'énergie à la suivante qui s'en inspire.
A ce jour, 27 improvisations sont en ligne, de quoi à déjà largement profiter de ce espace ludique de création collective online.

EXEMPLES A TESTER
Faites jouer un ou plusieur sons.

IMPROS 27


IMPROS 26



IMPROS 25



IMPROS 24



Et pour la version complète, c'est  sur le site IMPRONET The Improvisators Network qu'il faut aller écouter... et jouer !















Tag(s) : #ARTS SONORES A OUIR