Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VINYLS PLASTIQUES

Le 33 tours, autrement dénommé vinyl est t-il mort ? Après avoir stocké et permis la lecture de millions d'heures sonores et musicales, la mythique galette noire a t-elle complètement disparu sous  la prise de pouvoir inexorable du CD numérique ? Adieu donc pochettes colorées clics et rayures provoquant des mises en boucles inopinées,  intempestives, parfois drôles, et parfois oh combien irritantes !
Gros plan cinématographique archétypal : La symbolique d'un bras de platine se posant délicatement sur le vynil, une douce musique nappant alors l'ambiance d'une soirée séduction, avec lumière tamisée et champagne... La platine CD est moins évocatrice, le mouvement déclencheur de la source sonore s'étant réduit à un simple bouton... Séquences nostalgie ?
Malgré cette disparition apparemment consommée de la galette microsillon,  des officionados du numérique ne jurent encore que par la "chaleur analogique du son vinylique", des collectionneurs conservent précieusement des perles rares en voie de disparition car non réédités en CD, des DJ scratchent frénétiquement avec es supports disques, préférant le geste contact et la matière aux engins de mix tout numériques..

Et enfin, et c'est la partie sur laquelle nous nous arrêterons, des artistes plasticiens, designers, platinistes ou installateurs, performeurs et sculpteurs, utilisent le vinyl dans leurs oeuvres.
Beauté de l'objet à la rondeur scintillante, à l'aspérité crissante, utilisation de l'immense trésor sonore encore retenu dans les sillons, hommage à un objet mythique, symbole d'une forme de domestication musicale... Le disque vinyl séduit encore artiste et public, s'installe dans les musées, et résiste ainsi à un oubli général, poussé hors de la scène par de nouvelles technologies vynilophobes.
Vinyl disloqué, recollé, assemblé, fait main, en tapis, écrasé, rayé, sculpté... Le disque microsillon s'expose à tous les dangers de l'art... sonore, comme un objet collector,  une mémoire culte des fans pop-rock, un hommage à une génération d'écouteurs musiciens, une proposition au détournement de galettes vers des fins plasticiennes.



Jean Shin

Sound Wave, 2007

http://www.jeanshin.com/images/installations/SoundWave-MAD_2.jpg
http://www.jeanshin.com/images/installations/SoundWave-MAD_3.jpg
Une onde sculpturale, tout en mouvement, proche des images aquatiques des célèbres estampes japonaises de Hosukaï. La forme étant extrèment dynamique, on pourrait dire qu'il ne lui manque que le son, mais celui-ci résonne tellement fort dans notre tête...

URI SUZUKI
AMATEURS MUSIC PRODUCTION

Amateur Music Production by Yuri Suzuki

Tag(s) : #REFLEX'SONS