Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUNDWALK

20 000 LIEUES SOUS LES MERS

 

 

 

mer noire soundwalk son captureSoundwalk Collective est un collectif international de producteurs, collecteurs et architectes du son basé à New York et fondé en 2000 par Stéphane Crasneanscki.

Soundwalk est d'ailleurs en ce moment au cœur de l'actualité culturelle parisienne puisque l'équipe a réalisé l'installation sonore qui accompagne l'exposition Paris-Delhi-Bombay qui se tient jusqu'au 19 septembre 2011 au Centre Pompidou. Outre des installations sonores dites "classiques", ces designers adoptent une démarche pour le moins poétique puisqu'ils visent à "préserver un aspect de la vie quasi délaissé, celui du son en le collectant dans des endroits incongrus", comme nous l'explique son fondateur.

Soundwalk part ainsi régulièrement à la conquête de fonds marins, et cet été, le terrain de jeu du collectif fut la Mer Noire pour son projet intitulé The Black Sea. Ils sont partis sur les traces du voyage mythique de Jason et les Argonautes, s'arrêtant et collectant des ambiances sonores à chaque étape supposée de cette odyssée classique de la mythologie grecque.

 

L'année passée, Soundwalk s'était intéressé au périple d'Ulysse avec le projet Ulysse's Syndrome qui reprenait le tracé du voyage d'Ulysse dans L'Odyssée. Et comme nous l'explique Stéphane, il n'y a que deux mers connues dans le monde grec : une à l'ouest et une à l'est. Le choix de la Mer Noire pour cette nouvelle aventure s'est donc imposé de lui-même : "Une mer noire, c'est une mer que l'on ne voit pas. La Mer Noire était donc pour nous un non-lieu idéal, une utopie au sens étymologique du mot. Elle appartient de surcroît à une partie du monde devenue marginale, touchée par une économie en berne et par la guerre. Je suppose que la dimension d'aventure que cette collecte sonore représentait nous a séduit aussi."

Ce projet complètement barré a nécessité des milliers d'heures de scanning, et des centaines d'heures de prises de son (chants, voix, poèmes). Cinq personnes étaient présentes sur le bateau qui a parcouru la Mer Noire : trois ingénieurs du sons Soundwalk (Stéphane Crasneanscki, Simone Melli, Kamran Dareghi) pour enregistrer et mixer au fur et à mesure du voyage, et un cinéaste (Vincent Moon) et un écrivain (Arthur Larrue) afin de mettre en images et en mots ce voyage abyssal.

 

mer noire soundwalk son captureLa démarche de cette collecte sonore peut paraître pour le moins originale mais elle est à la fois écologique et ethnographique selon Stéphane Crasneanscki car "les sons naturels et humains ont une durée de vie limitée, qui sont eux aussi à préserver. Quant à la démarche historique, elle rejoint la première, nous sommes en un sens des passeurs de sons, nous les compilons, les archivons et y mettons un certain ordre. Le travail d'un historien n'est pas différent."

Les projets sonores de Soundwalk (édités en CD et vinyles limités et vendus dans des librairies d'art autant que dans des magasins de musique classique) offrent un regard différent sur le monde qui nous entoure en y apportant, à la manière d'Homère, un peu de poésie. Chose qui, ironiquement, ne serait pas envisageable sans le soutien financier de grands groupes de luxe tels que Chanel ou Vuitton.

Soundwalk : une affaire, de luxe, de calme et de volupté !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tag(s) : #ARTISTES ET OEUVRES