Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MICRO CLIMA

JEAN-PHILIPPE RENOULT

UN RECIT DES ARTS SONORES


Suite à la belle programmation de MICRO CLIMA, voici en ligne une conférence où Jean-Philippe Renoult nous conte, à sa façon, sa vision et son écoute des  arts sonores. Certes il prend soin de préciser que le pluriel des arts sonores marque la diversité des pratiques, et qu'il lui semble donc difficile de parler de tout. C'est donc avec son approche personnelle, forcément un brin subjective, liée à un parcours, des rencontres, des expérimentations, que l'artiste journaliste nous livrera son récit. Une vision des arts sonores éclairée, passionnée, illustrée de documents audio judicieusement choisis, même si, au travers la musique concrète, minimaliste, des approches "pirates inspirés", copier-coller, naturalistes, ces arts sonores me semblent en fait plus ici musicaux que sonores, malgré le filtre des mouvances expérimentales proposées.

Cependant, ne boudons pas notre plaisir, la conférence de Jean-Philippe Renoult reste un instant de pur plaisir que nous fait généreusement partager le festival Micro Clima.

Sans doute aurait-on aimé qu'un micro soit tendu au public pour entendre les questions posées en fin d'intervention par le public, et ainsi mieux saisir la teneur des réponses.

 

Présentation de la conférence (source site Micro-Clima)

 

Jean-Philippe Renoult

 

 

Qu’est ce que l’art sonore ?

Quand dater son apparition ? Comment les outils d’enregistrement ou de reproductions sonores sont-ils devenus des instruments musicaux et comment ont-ils induit de nouveaux paradigmes de compositions ? Le producteur radio et compositeur Jean-Philippe Renoult dresse son panorama subjectif de l’art sonore et propose une séance d’écoute commentée et discutée avec le public. C’est ce soir l’occasion de découvrir et redécouvrir des moments forts de l’inventivité au service du son : les expérimentations radiophoniques du club d’essais de Pierre Schaeffer, celles des BBC radiophonic workshop, les débuts de la « tape music » aux USA et des minimalistes, le « plunderphonics » (acte premier du sampling), le field recording comme principe de composition musicale, le détournement des outils documentaires… jusqu’à l’art sonore, sans le savoir.

 Lundi 19 avril / 19h30 / Le Confort Moderne /


CONFERENCE EN ECOUTE

Pour ceux qui n'auraient pas pu être présent, la conférence en écoute libre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #FESTIVALS