Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


RAPPEL

COMPOSER LE REEL
APPEL A PARTICIPATION


 

 

 

Le titre de l'appel à participation du 9e Concours d'Art radiophonique Luc Ferrari est assez représentatif de l'œuvre ferrarienne. En dehors des sentiers battus , entre autres ceux défrichés par Pierre Schaeffer, les Presque rien et autres Hétérozygotes manipulent des semblants de réalités auditives pour nous proposer des paysages sonores décalés, oniriques, en "trompe-l'oreille". Ces œuvres fortes, ces musiques anecdotiques pour reprendre l'expression de Ferrari, où l'oreille est très souvent balancée entre de vrai-faux reportages-témoignages et de pures fictions, le tout très finement travaillé, avec une signature esthétique inimitable, sont aujourd'hui reconnues à leurs justes valeurs. Ajoutons à cela des clins-d'œil non dénués d'humour, avec ce côté malicieux qui se reflétait dans le regard de l'artiste, toujours prêt à fourvoyer nos sens en nous promenant dans ses rêves paysagés.
Le titre de "Composer le réel" joue donc sur une antinomie assumée. Lorsque l'on triture du réel, on sort forcément des cadres de celui-ci pour aller vers le paysage mental, l'imaginaire, bref, tout ce qui a grandement contribué à alimenter la pensée et la création du génial Luc Ferrari. Peut-être aurez vous compris dans cette introduction un rien dithyrambique, que je voue une profonde admiration à  ce compositeur-écouteur hors-norme



Composer le réel
9e Concours International d’Art Radiophonique Luc Ferrari

Certes l’espace acoustique d’aujourd’hui n’est sans doute pas plus sonore que celui d’hier, mais la grande différence réside dans l’art consommé que l’homme a eu, depuis plus d’un siècle, à vouloir en fixer la trace. Parallèlement à cette capacité sans cesse décuplée, son éternelle envie d’aller voir derrière le son ce qui se passe a engendré une nouvelle manière de composer, construite autour de cette captation et augmentée par la puissance de la
technologie. De la musique concrète au field recording en passant par l’art radiophonique, toutes ces manières de faire se retrouvent aujourd’hui dans ce qu’il est convenu de nommer le « hörspiel » et qui reste l’objet musical à la fois le plus
identifié et le plus flou dans ses limites. Pour sa neuvième édition, le concours biennal Luc Ferrari propose donc aux candidats de renouer, dans la plus grande liberté, avec cette forme inventive de composition qui autorise tout autant la narration que l’abstraction, le geste le plus minimaliste que la forme luxuriante. Les
projets devront donc s’inscrire dans cette filiation tout en en restant libre d’en repousser les limites.

David Jisse


 

 

 

REGLEMENT DU CONCOURS

Article 1
- Pour sa 9e édition, le « concours Luc Ferrari » est consacré à la composition d'un Hörspiel, pièce d’art radiophonique pour sons fixés autour du thème « Composer le réel ». Il est organisé par La Muse en Circuit, Centre National de Création Musicale et la SACEM en partenariat avec le Festival Archipel, Radio France, la Radio Suisse Romande - Espace 2 DeutschlandRadioKultur et Musiq 3 -RTBF.

Article 2
 - Le « concours Luc Ferrari » est ouvert aux compositeurs de moins de 40 ans de toutes nationalités. Il permet, sur décision du jury, de retenir trois projets de création et d'offrir à chacun des trois lauréats la possibilité de réaliser une oeuvre de quinze à vingt-cinq minutes. La Muse en Circuit s’engage à faire tout son possible pour aider à la réalisation de cette oeuvre (résidence en studio, prêt de matériel…). L’oeuvre réalisée devra être de fo rmat stéréophonique.
Les trois oeuvres seront éditées sur disque compact (sortie prévue en mars 2011) et distribuées auprès des radios françaises et étrangères.
Les oeuvres seront interprétées en concert dans le cadre du festival Archipel de Genève (avril 2011) et à Paris, dans le cadre de la programmation musicale de la Muse en Circuit (mai 2011). Une diffusion sur acousmonium peut être envisagée lors de ces représentations.
La présence des compositeurs est nécessaire lors de la création à Génève. Les pièces pourront éventuellement être reprises dans d’autres festivals illustrant l'art radiophonique .

Article 3
- Pour postuler au « concours Luc Ferrari », les candidats devront présenter un dossier détaillé décrivant leur projet artistique et leurs demandes techniques. Le candidat doit envoyer à la Muse en Circuit avant le 15 juillet 2010, les pièces suivantes :
- Le bulletin d'inscription au concours
- Un curriculum vitae
- Un dossier détaillé décrivant le projet artistique que le candidat souhaite
réaliser
- Les demandes techniques que le candidat souhaite formuler à la Muse en
Circuit
- Une ou plusieurs réalisations antérieures, qu'elles relèvent ou non d'une
écriture radiophonique (au format CD), accompagnées d'un bref descriptif.
Ces éléments ne seront pas retournés aux candidats quelque soit la décision du jury.

Article 4
- Une bourse de résidence de 1 600 euros sera attribuée aux trois lauréats. Une période de résidence sera proposée en fonction du projet et discutée avec chaque lauréat. Les voyages et les hébergements pour cette résidence et la représentation à Genève de la pièce
seront pris en charge par le concours. Les résidences des lauréats seront planifiées entre le 1er novembre 2010 et le 31 janvier 2011.

Article 5

- Le jury est composé de personnalités du monde de la musique (compositeurs, chefs d'orchestre, producteurs, journalistes...). Le jury fera connaître la liste des trois lauréats du concours par courrier aux alentours du 15 septembre. Les décisions prises par le jury seront sans appel. Le jury se réserve le droit de retenir un nombre inférieur de lauréats qu'initialement prévu.

Article 6
- La demande de participation et la présentation des projets pour ce concours
comprend l'acceptation de la part du candidat de toutes les conditions prévues dans le présent règlement. En cas de contestation, la version en langue française fait autorité. Pour tout litige, seul le Tribunal de Créteil à compétence.



http://www.arsnova-ensemble.com/picts/ferrari_img1.jpg



English project

"Compose the real”
International radio broadcasted Arts
Competition Luc Ferrari - 9th edition

Without a doubt, the acoustic space of today is not more full of sound than that of yesterday. However, the main difference lies in the consummate art of which people have, for more than a century, wanted to capture the trace.In parallel to this endlessly growing capacity, the everlasting drive to check what is behind the sound yields a new way of composing, built around this capture and increased by the power of technology. From concrete music to field recording, passing through radiophonic art, all these different ways are included in what is now commonly called “hörspiel,” which remains the musical object the most identifiable while at the same time blurriest within its limits. The 9th anniversary of the Luc Ferrari Competition therefore proposes the candidates to reexplore, with maximum freedom, this inventive form of composition which allows narration as much as abstraction, and the most minimalistic gesture as much as luxuriant form. The projects must therefore keep in mind the framework of this form while remaining free to push its limits.

David Jisse



Tag(s) : #APPEL A PARTICIPATION, A IDEES, A PROJETS, FORMATI