Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DESIGN SONORE ET ENVIRONNEMENT

RESTITUTION D'ATELIERS

TANANARIVE - MADAGASCAR


532443_392844274059307_100000012136126_1437962_1683315177_n.jpg


Ce jeudi 15 mars 2012 s’est tenu au Campus Numérique Francophone(CNF) à Ankatso la restitution de l’atelier  « Design Sonore ». Organisé par l’association Rencontre du Film Court(RFC) et le projet de coopération culturelle franco-malgache ArtMada2, en partenariat avec l’Agence Universitaire Francophone, l’atelier « Design Sonore » est un atelier de découverte et de partage, qui a vu la participation d’artistes de divers horizons.

« HENOY NY FEO ! » "ÉCOUTE LE SON ! "

« Henoy ny Feo » qui veut dire « écoute le son » en malgache a été le light motive de la restitution de ce jeudi au Campus Numérique Francophone. Cette phrase résume en quelque sorte l’expérience qu’a vécue les artistes participants à l’atelier « Design Sonore » durant les huit jours de travail qu’ils ont passé avec le bidouilleur de son Gilles MALATRAY. En effet, six artistes composés de musiciens, de danseur et de slameur ont pu lors de huit jours d’atelier échanger leur connaissance et expérience artistiques, mais aussi explorer de nouveaux horizons, afin de mettre sur pied une création qui sera offert au public lors du Ciné-concert lors de festivals du film court à Madagascar le 14Avril prochain.
Créer à partir des sons du quotidien n’est pas chose aisée, surtout si l’on a toujours considéré  ces sons comme des brouhahas inutiles, stressants et énervants. Pourtant selon Gilles MALATRAY spécialiste du design sonore avec une expérience de plus de 25 ans dans le domaine, les sons du quotidien et de la nature sont une source d’inspiration  inépuisable. De ce fait, l’objectif de l’atelier « Design Sonore » est de faire en sorte que les participants prennent consciences  de la richesse des sons du quotidien et de la nature, qu’ils interagissent avec ce paysage sonore et qu’ils créent en s’inspirant de ces sons. Un rétrospective en vidéo sur les séances de travails faits durant les huit jours d’atelier a été diffusé lors de la restitution au CNF Ankatso. L’assistance a pu constater que les protagonistes ont vraiment pris le temps d’écouter ce paysage sonore qui les entoure et de les connaitre. Par ailleurs, ceux qui sont venus assister à la restitution des travaux de l’atelier ont eu la chance de participé à une marche organiser où ils ont pu apprécier des séquences musicales improvisées accompagnés de danse et de déclamation de slam, mais aussi de prendre part à des séances d’écoute à l’oreille libre de l’environnement sonore. Bref, une sorte de démonstration en live des séances de l’atelier.
Ouverture à d’autres expressions artistiques
Pour Laza Directeur de l’association RFC, l’atelier « Design Sonore » a été organisé pour élargir les horizons artistiques du festival. Pour Laza, établir des cloisons entre les différents styles artistiques est absurde, car le concept d’ouverture et d’échange est primordial dans le domaine artistique. Ainsi le concept de Ciné-concert du 14 Avril 2012, où les artistes participants à l’atelier « Design Sonore » vont présenter en live leur création en tant qu’habillage des films diffusés, montrera au public que le cinéma peut s’interagir avec d’autre styles d’expression artistiques et vice versa.
Pour notre compte après l’avant gout de ce jeudi 15 mars 2012, nous avons hâte d’être au Ciné-concert du  14 avril.

Pour terminer cet article en beauté, voici une petite séquence de slam d’un participant de l’atelier « un son tendre peut s’entendre sans tendre l’oreille, ni se tondre les cheveux pour qu’il sonne mieux… » TAGMAN.

Kolorindra Garry RANAIVOSON, journaliste sortiratana.com

 

 

 


Tag(s) : #PEDAGOGIES ET TRANSMISSION