Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

DOMINIQUE PETITGAND

UN TOUT DONT JE FAIS PARTIE

Installations sonores

25 mai- 25 août 2012

Aubette 1928

  


 

425002500-diffusion.jpg

 

 

L'Aubette 1928 présente du 25 mai au 25 août 2012 Un tout, dont je fais partie. Installations sonores, intervention artistique de Dominique Petitgand. Cette invitation s'inscrit dans le cadre de la programmation artistique mise en œuvre à l'Aubette 1928 autour de l’idée de croisement entre les arts, concrétisée par la présentation d’œuvres contemporaines polymorphes, performatives et interdisciplinaires, utilisant ou associant formes, images et sons.

Né en 1965, Dominique Petitgand conçoit depuis 1992 des installations sonores constituées de fragments de voix, de bruits et d'atmosphères musicales, qu'il enregistre et rassemble depuis plusieurs années. Ces enregistrements sans cesse questionnés et travaillés constituent une sonothèque précieuse à l'artiste, et sont autant de matériaux dont il se sert pour créer et recréer ses œuvres.

Ces assemblages sonores sont au service d'une narration que l'artiste structure comme il compose le rythme et la musicalité des séquences qui la constituent. Dominique Petitgand raconte des histoires, non pas au moyen d'un flot ininterrompu de paroles, mais par des éclats de phrases, entrecoupés de silence, qui créent les conditions de fictions possibles. Les récits se caractérisent par la mise en résonance d'éléments simples ou extraordinaires glanés au fil d'entretiens conduits entre l'artiste et ses interlocuteurs.

Dominique Petitgand occupe l'intégralité de l'Aubette 1928 en présentant trois installations sonores interagissant dans les différentes espaces. Un tout, dont je fais partie, œuvre récemment acquise par les musées, est présentée dans l'entrée et dans l'escalier. Elle est composée de quatre haut-parleurs : sur les paliers les voix, puis cachés derrières les portes, les atmosphères musicales. Chacune des séquences de cette œuvre composite articule des paroles scindées en deux pôles en opposition qui accueillent le visiteur de l'exposition et ponctuent son avancée. Cette œuvre a été conçue, à l'origine, pour un lieu de passage et peut être appréhendée dans son ensemble (le « tout » du titre) ou par fragments (« faire partie »).

À l'étage, Dominique Petitgand a choisi de présenter deux autres œuvres : Je m'en vais et La porte ne s'est pas ouverte- montrée dos à dos et chacune composée de cinq haut-parleurs. La salle centrale du Foyer-bar est désignée comme partie commune et intime pour les voix, et la Salle des fêtes et le Ciné-dancing, comme les extensions symétriquement disposées pour les arrière-plans sonores et résonants.

Selon la position de l'auditeur, proche et lointain échangent leurs rôles : la voix en dialogue avec un arrière-plan pour une écoute narrative, ou l'arrière-plan seul et proche pour une écoute en immersion. Chacune de ces trois œuvres articule un même matériau de départ (les voix), et énonce à sa façon, les notions de dédoublement, de solitude et de collectivité, de déplacement et d'immobilité, de fuite et d'empêchement. Elles sont autonomes les unes des autres (comme parties), présentées néanmoins en dialogue et constitutives d'un ensemble (d'un tout) cohérent.

Depuis 1992, Dominique Petitgand montre régulièrement son travail en France et à l'étranger dans des galeries, des centres d'art, des musées ou lors de festivals. Il a notamment exposé à la Tate Modern (Londres), à Art in General (New York), au MUDAM (Luxembourg), aux FRAC Haute- Normandie, Lorraine et Ile-de-France, au MUHKA (Anvers), au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, mais aussi lors des festivals « Cinéma réel » au Centre Pompidou, Multiphonie au GRMMaison de la Radio, « Film festival » de Rotterdam. Il est représenté par les galeries gb agency (Paris), Motive Gallery (Amsterdam) et e/static (Turin) pour ses installations sonores et par le label Ici, d’ailleurs (Nancy) pour ses disques. Plusieurs de ses œuvres sont présentes dans des collections publiques et privées. Il a publié une dizaine de disques et plusieurs ouvrages et monographies autour de sa pratique d'écoute et de création sonore. Dominique Petitgand a reçu en 2011 le Prix de l'artiste francophone à la 11ème Biennale de Lyon.

 Vous trouverez le dossier de presse présentant les œuvres de Dominique Petitgand à l’Aubette 1928 en pièce jointe :  Télécharger  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tag(s) : #FESTIVALS