Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOTEURS DE SONS


http://www.antoniodeluca.org/imgUp/titolo_12_.jpg
Jacques Rémus

Je vous avais déjà parlé de l'œuvre de Jacques Rémus lors d'une rétropective qui lui était consacrée au théâtre de Morlaix. D'autre part, cet infatigable créateur et constructeur de sculptures sonores, de musiques mécaniques, de robots musiciens possède un site (Mecamusique) très bien documenté sur son travail, où textes et images viennent expliquer clairement une démarche artistique originale.
Dans un esprit post-Russolo par son amour de la mécanique, ses approches cinétiques mettant en avant les mouvements producteurs sonores, le tout dans un esprit ludique, les installations de Jacques Rémus séduisent, dans un rapport  de causalité souvant assez évident entre source sonore et objet sonnant, par la fraîcheur de leur conception, nonobstant les savantes technicités mises en œuvres en amont.
Nous avons parfois avec Jacques été amenés nous questionner sur la nécessité et les moyens à mettre en œuvre pour créer et  renforcer un réseau dédié aux arts sonores; pour asseoir leur visibilité comme un genre à part entière, tant auprès des institutions, des opérateurs culturels que des publics. La question reste évidemment ouverte et toujours d'actualité, même si on perçoit ces temps-ci un frémissement et des initiatives encourageantes pour l'avenir.

Mais je voudrais vous parler dans cet article du dernier projet en cours de Jacques Rémus, que j'ai découvert récemment au Festival Sonorama de Besançon et qui s'intitule Motorg.

Entre concert et performance, entre instrument et mécanique sauvage, Jacques Rémus n’en finit pas de nous étonner en travaillant sur une large palette d’objets mécaniques qu’il transforme en instrumentariums géants. Entourés d’un groupe d’amis rockers et fans de motos vintage, les Ateliers sud-Side de Marseille, connaissant sur le bout des doigts toutes les caractéristiques  des motos qu’ils adorent, Jacques Rémus s’attaque donc au moteur à explosion comme source d’énergie sonore.
Tout un programme !

Il nous explique avec sa passion habituelle, toutes les finesses du concept, le son des moteurs, de l’échappement, des tuyaux prolongateurs comme jeux d’orgue, des savantes combinaisons entre ces différentes sources, des dispositifs à concevoir pour domestiquer et faire sonner les moteurs, des possibilités de jeux autour du blues, de la valse, du rock... et du gaz d’échappement savament contrôlé...

Dans un esprit post-futuriste, avec le moteur dans sa beauté sauvage, mais néanmoins instrumentale, le projet de ce groupe détonnant est de créer un orchestre de 12 Motorgs aux sons différents. Un projet explosif autant que tonitruant, mais bourré d’humour et de bonne humeur. Il faut voir Jacques Rémus en chef d’orchestre battant du pied, actionnant la poignée de gaz pour donner des impulsions, des accents rythmiques, tout en dirigeant les séquences de ses deux acolytes musiciens (une joueuse de tuyau à piston et un guitariste). Le plaisir est communicatif, et on en oublierait presque le côté parfois insupportable des moteurs en milieu urbain lorsque ceux-ci sont drôlement musicalisés.

Mon seul regret, l’après-midi où je suis passé sur le site du fetival, seul un Motorg sur les deux présentés marchait; une panne obscure et inexpliquée bloquant l’allumage du deuxième moteur (Japonais...), rendant ainsi l’instrument muet ! La mécanique a aussi ses secrets.
Néanmoins, même avec un seul moteur en action, on attend avec impatience que l'orchestre de Motorgs s'épaississe, car il me semble que le projet sera puissant, tant visuellement qu'auditivement.
A suivre donc...

Pour vous faire une idée plus sonore, suivent deux enregistrements exclusifs Des Arts Sonnants, captés  au festival Sonorama, le 9 octobre 2009 à Besançon.


ECOUTEZ MOTORG, une séquence musicale plein gaz !

ECOUTEZ JACQUES REMUS NOUS EXPLIQUER LE PROJET MOTORG





Tag(s) : #ARTISTES ET OEUVRES