Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE CRI DU POETE


Samedi 1er octobre 2011

PARIS, Métro Colonnel Fabien 75010

 


 

noname.jpg

 

 

Ecriture et mise en scène : Marie-Do Fréval


Assistante : Anna Delpy 


Mise en lumière : Jacques Bouault


Sonorisation : Loïc Roue 


Equipe technique : Loïc Roue, Anton Langhoff, Thomas Bonnel, Charly Thicot 
Costumes : Catherine Lourioux


Fabrication des mannequins : Céline Wehrle 


Création sonore : Coraline Janvier


avec : Emmanuelle Escourrou (comédienne) 
Brendan Le Delliou (danseur)
 Antoine Le Menestrel (artiste grimpeur)
 Abdoulaye Seydi (comédien) 
Tommaso Simioni (comédien) 
et 40 danseurs, acrobates et comédiens amateurs.

spectacle - déambulation


départs : 21h / 23h / 1h
11 rue Louis Blanc 75010 Paris / Métro : Colonel Fabien


 

noname-copie-1.jpg

 

 

 

Pour célébrer les 40 ans du quartier de la Grange aux Belles, la Mairie du 10e arrondissement a confié à la Compagnie Bouche à Bouche et au Centre d'animation de la Grange aux Belles le soin de réunir pendant un an les associations, les structures et les habitants du quartier pour fêter cet évènement.
A l'issue de ce parcours, la Cie Bouche à Bouche présente pour la Nuit Blanche 2011, une création urbaine : Le Cri du Poète. Une écriture de l'urgence comme une déchirure, orchestrée en musique, donnant à entendre les battements du coeur blessé de la ville. Une écriture de l'engagement qui s'inspire de l'univers des 6 poètes (Amadou Hampaté Bâ, Albert Camus, Robert Desnos, Francis Jammes, François Villon, Boy Zelenski) qui ont donné leurs noms aux rues du quartier de la Grange aux Belles. Un spectacle itinérant conçu pour le monde de la nuit, qui fait ressurgir aux façades, au dessus des murs et dans les cours, la parole et les cris de 40 dormeurs perdus, qui chorégraphie le silliage de 5 lits en liberté dans la ville. Une avancée dans la nuit, entre rêve et réalité, un voyage vertigineux où les mots de la révolte tenteront de redonner un sens à notre histoire.

"Je ne suis pas une Cendrillon qui perd sa chaussure
J'ai perdu beaucoup plus
C'est l'histoire, mon histoire, le sens de l'histoire que j'ai perdu
Boy, je veux hurler dans la nuit les mots qui font trembler le monde
Et tombe, tombe, tombe le masque
Coupe la tête à l'hypocrite, décapite le pouvoir
Boy, ils dorment tous..."

Entre parade et performance ce spectacle sera un moment interactif où chaque personne du public aura un rôle à jouer.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tag(s) : #ARTISTES ET OEUVRES