Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

NUIT BLEUE

VOYAGE EN UTOPIE SONORE

10 juillet 2010

Saline Royale d'Arc et Senans


 

nuit bleue 2010

 

Dans cette période festivalière estivale débutante, Elektrophonie investit la splendide Saline Royale d'Arc et Senans pour un rendez-vous annuel incontournable qui, cette année encore, servira d'écrin à une nouvelle Nuit Bleue éminemment sonore.
Cette 8e édition 2010, avec ses parcours sonores, cinéma pour l'oreille, créations radiophoniques, concerts électroacoustiques, installations promet de belles heures d'écoute, à ne plus savoir où donner de l'oreille.
Si, dans le meilleur des cas, la Nuit bleue est véritablement douce et étoilée, les jardins et l'hémicycle offrent de magnifiques promenades, où l'on déambule au gré des sons, et des images. Sinon, il est possible de s'allonger pour écouter un concert électroacoustique, en totale immersion sonore, en prévoyant néanmoins des couvertures, petites laines ou duvets, car les nuits francomtoises peuvent être très fraîches, surtout dans cette fin de printemps agité.
Notons cette années des concerts de Fransisco Lopez et Thomas Ankersmit, des parcours sonores concoctés entre autres par Pierre-Laurent Cassière et Baudouin Oosterlynck, avec ses prothèses pour bien-entendants, le kiosque électronique de Cocktail Designer, et bien d'autres encore (voir le programme ci-après). Que du beau monde !
Juste un petit regret, mais qui cependant ne concerne pas directement la Nuit Bleue. A la Saline royale, à peu d'intervalle, parfois la même semaine, parfois à une semaine près, se sont tenues deux éditions de rencontres autour des relations création sonore et architecture : Architectone. Les points de jonction entre les deux événements me paraissaient nombreux, entre autre avec les installations, projections et performances liées à l'architecture des lieux, pour que ces deux manifestations se complètent, voire se croisent quelque part dans des regards à la fois esthétiques, scientifiques  et environnementaux. Mais peut-être cela est-il trop ambitieux, hors-sujet, compliqué, ou alors cette idée de fusion qui m'est tout à fait personnelle conduisait-elle finalement à un brouillage identitaire des deux événements plutôt qu'à une synergie commune...
Cependant, après cette petite digression, si je regrette la disparition d'Architectone comme un lieu de rencontre et de réflexion autour de sujets qui me sont chers, je me réjouis tout autant que la Nuit Bleue tienne le cap contre vents et marées, pour continuer de faire sonner cette magnifique architecture hors du commun de Claude-Nicolas Ledoux. Notre sombre époque a grandement besoin d'utopies, y compris sonores, pour sortir de la morosité ambiante, voire même résister, en  préservant une culture multiple et rebelle à "l'aseptisation pour tous," sous couvert notamment de rentabilité économique à tout prix, et plus insidieusement de contrôle du discours culturel, médiatique  et artistique...

Ceci étant dit, place à l'utopie sonore !

 

 

http://www.nuit-bleue.com/i/presse/zoom/3NB09BraneProject2.jpg

NUIT BLEUE 2009 : Installation de Brane Project | © Arnaud Castagné

 

 

 

Nuit Bleue, rêves sonores

L’alternance des moments d’éveil où l’on s’aiguise les oreilles, des cycles de sommeil où l’on rêve dans le son et des phases intermédiaires où les sensations deviennent plus instinctives viendra naturellement enrichir cette exploration sonore.

Manifestation dédiée à la magie de l’écoute nocturne, la Nuit Bleue invite à un Voyage en Utopie sonore au cœur de la Cité Idéale de l’architecte des Lumières Claude Nicolas Ledoux.

Musique acousmatique, art radiophonique, paysage sonore, improvisation électro-acoustique et musique électronique s’y savoureront allongé sur un matelas, confortablement installé dans un transat, assis ou couché dans l’herbe ou encore en se promenant dans les Jardins d’Utopie de la Saline royale.

En immersion au cœur d’un orchestre de haut-parleurs, muni d’un casque haute fidélité ou de prothèses modifiant la perception auditive, chacun pourra construire librement son propre parcours au sein des univers sonores de cette neuvième Nuit Bleue.

En laissant une grande part à l’imaginaire, cet insolite et onirique Voyage en Utopie sonore invite tout autant à un voyage intérieur qu’à une écoute renouvelée du monde.

 

 

http://www.nuit-bleue.com/i/presse/zoom/4NB09Acousmonium.jpg

NUIT BLEUE 2009 : Acousmonium | © Julien Forthomme

PROGRAMMATIONS

CONCERTS

PARCOURS SONORES

INSTALLATIONS

 

Sources Site Nuits Bleue 2010

 

Tag(s) : #FESTIVALS