Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ALELIERS INSTALLATION SONORE

 

 

 

Dans le cadre des parcours artistiques proposés par Musique et Danse en Loire-Atlantique, une classe de troisième du collège Arthur Rimbaud de Donges a accueilli du 14 au 18 mars 2011 Wilfried Nail du collectif Lolab pour la création d'une installation sonore interactive dans l'enceinte de l'établissement.

 


mots clés : atelier, création, installation sonore, interactif


 

http://www.lolab.org/IMG/siteonnew.jpg

Les objectifs:


Il s'agit pour les élèves de percevoir les sons, les bruits, comme matière sonore, maléable, modifiable,... et de découvrir la diversité musicale issue de la matière sonore fournie par l'enregistrement des bruits. Cela leur permettra également d'envisager une nouvelle façon de concevoir la musique.
Cet atelier aura également pour but de questionner les élèves sur l'interaction de la création sonore avec le lieu, les corps, l'espace, l'objet et les matériaux.

Les élèves seront sensibilisés aux outils liés aux arts sonores et en particulier aux installation sonores interactives. Ils seront amenés à utiliser et comprendre un vocabulaire spécifique et ils seront amenés à travailler à la fois individuellement et collectivement.
 

Déroulement de l'atelier


La première demi-journée a été consacrée en classe entière à la présentattion du projet et à son déroulement. Les élèves ont pu ensuite se familirariser avec l'historique de l'arrivée du bvruit dans la musique par l'intermédiaire de différentes réalisations artistiques, purement musicale ou installations sonores (Pierre Shaeffer, La Monte Young, ...).
Les élèves se sont ensuite familiraisés avec les différents outils d'enregisrement mis à leur disposition. Puis en deux groupes ils ont réalisé des prises de son, soit à l'extérieur dans le bourg de Donges, soit dans le collège. Les élèves ont dû référencer leurs différents enregistrements.


 
A l'issu ce travail d'enregistrement il a fallu établir une classification de ces différents sons afin de rendre plus facile le travail de création. La classification s'est faite en fonction de la nature du son, de son caractère et de sa durée.

La classe a ensuite été divisée en deux. Un premier groupe est allé en salle multimédia pour travailler sur Audacity. Les élèves devaient piocher dans la banque sonore qu'ils avaient créée afin de réaliser un son d'environ 1 minute avec un caractère de peur ou d'angoisse. Tous les sons des élèves seront par la suite rassemblés pour donner une bande sonore qui servira de base à l'installation sonore.



 
L'autre groupe s'est attelé à la réalisation de la structure de l'installation sonore avec le professeur d'arts plastiques. Pour cela, les élèves ont travaillé avec du grillage assez souple afin de créer du relief. Ils ont travaillé par petits morceaux qui ont été ensuite rassemblés pour faire un tout.
A cette structure ont été tendus des câbles lestés par des boulons. Des petites enceintes y ont été placées pour diffuser les sons réalisés par les élèves en salle multimédia. A la base de certains câbles ont été placés des micro piezo qui vont créer des grincements quand les visiteurs toucheront les câbles.
 
L'installation sonore interactive finalisée :
 

 

Sources : Béatrice Masseboeuf

Espace Pédagogique

Académie de Nantes

Éducation musicale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tag(s) : #PEDAGOGIES ET TRANSMISSION