Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EXPOSITION D'ART SONORE

PIERRE-LAURENT CASSIERE

CORPUSCULI APPARATUS

6 novembre 2010 - 15 janvier 2011

Galerie Frédéric Giroux - Paris

 

 

 

 

http://www.fredericgiroux.com/content/diaporama/PLC-sitegfg.jpg

 

 

Pierre-Laurent Cassière est certainement l'un des plus inventif et sympathique jeune créateur dans le domaine des arts sonores.

Vous comprendrez donc que j'apprécie tout particulièrement cet artiste et son travail.

Il expose actuellement à la Galerie Frédéric Giroux, lieu qui propose régulièrement des artistes sonores, et cette fois-ci Pierre-Laurent Cassière a droit à une exposition monographique.

 

 

Pierre-Laurent Cassière interwievé par Des Arts Sonnants

 

 

En tant que plasticien sonore, Pierre-Laurent Cassière envisage les champs vibratoires comme un médium liant les corps et l'espace dans des relations dynamiques. Jouant avec les limites de la perception, ses dispositifs sonores proposent souvent des modes d'écoute spécifiques et invitent les visiteurs à aiguiser leur attention auditive. Analogiques ou digitales, les technologies des machines médiatiques audiovisuelles représentent, dans son jeu créatif, autant de matières à comprendre, réorganiser et réinterpréter. En parallèle de ses recherches acoustiques, il développe des installations de cinéma élargi (ou "expanded cinema") interrogeant la mise en espace des systèmes cinématographiques et leur potentiel poétique ou abstrait.

 

 

Corpusculi Apparatus

Les œuvres sonores de Pierre-Laurent Cassière usent des champs vibratoires comme d’un médium liant les corps et l'espace à travers des relations dynamiques. Elles interrogent ainsi la plasticité du son et des vibrations, leur potentiel esthétique hors du champ musical.
Mettant en relation l’archéologie des médias avec l’histoire de l’art, (et plus précisément les inventions audiovisuelles du XIX° s. avec les avant-gardes du XX°), cette première exposition personnelle à la galerie Frédéric Giroux présente les recherches les plus récentes de l'artiste à travers un corpus d'œuvres réalisées cette année. Qu’il s’agisse d’une installation transposant les fragiles mouvements d’un moulin à lumière en vibrations architecturales, d’un appareil à lire la poussière pour la transformer en son, de casques d'écoute inversant le paysage sonore ou encore d'instruments de performance urbaine focalisant sur les détails inouïs du paysage sonore, les dernières œuvres de l’artiste jouent d’espaces infimes, de la captation de frictions fragiles à la limite de la perception. Ces inframinces plastiques et sémantiques jouent ici et là, moteurs de machines poétiques et bruitistes révélant les signaux indicibles de mouvements corpusculaires.


 

 

http://www.initiartmagazine.com/article/img/Pierre-LaurentCassiere.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #ARTISTES ET OEUVRES