Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CONCERTS ATELIERS CONFÉRENCES
Pierre Mariétan
  25-28 janvier

STRASBOURG (Bas-Rhin)

 

 http://www.pierremarietan.com/intro.jpg

 

 

mardi 25 janvier

Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, 1, rue de l’Académie. Infos : www.esad-stg.org

19h - 22h Soirée de conférences

- La « bientraitance » acoustique

par Victor Flusser, compositeur et pédagogue, responsable du projet Musique à l’hôpital : « Pour rendre les institutions de santé moins « mal traitantes » ou « mieux traitantes », une réflexion et une démarche créatives sur l’environnement sonore de ces institutions sont indispensables  ».

-  Le son partout tout le temps… et la musique ?

par Pierre Mariétan, compositeur, pédagogue, fondateur du Laboratoire d’Acoustique et Musique Urbaine (LAMU) à l’École d’Architecture de Paris La Villette : « L’écoute, en soi un acte volontaire de l’individu, est un moment privilégié sélectionné dans le continuum sonore. C’est là que la musique peut commencer ! »


jeudi 27 janvier

Conservatoire  1 place Dauphine Salle d’orchestre

20h – 21h30

Concert : Jardins suspendus de Pierre Mariétan

Les Jardins suspendus ont en commun avec les jardins que nous visitons d’être composés d’éléments en développement constant. Le souci du compositeur, identique à celui du jardinier/ architecte, est d’élaborer une forme stable et en même temps de laisser l’"organique" prendre la place qui lui convient pour s’épanouir dans la succession des saisons. La pièce, mêlant musique électroacoustique et acoustique, est effectivement composée de quatre parties : l’hiver (trois versions d’un poème de H.Hesse), le printemps (Jardin d’amour), l’été (musique n°3) et l’automne (chant).

Tout public


vendredi 28 janvier

Salle d’orchestre

20h – 21h30

Atelier et concert : Rumeur-émergences et initiative pour une musique à communication orale par Pierre Mariétan et des étudiants du Conservatoire et de l’École Supérieure des Arts Décoratifs

Mixage en direct de faits sonores émergents de la rumeur des villes. Du bruit et des silences dans les espaces qui relient les aires urbaines, avec l’insertion de mots pour le dire. Des événements remarquables imprègnent ces tissus, ménageant l’attente et la surprise. La chronologie des voyages réels (qui eurent lieu) se confond avec un nouveau déroulement, dû à l’instant présent, celui de la performance.

Tout public

Organisateurs : l’association Le Pince Oreille et la Cie Le Bruit qu’ça coûte


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #FESTIVALS