Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CRÉATION RADIOPHONIQUES

DES PASTILLES SONORES


SILENCE, ÇA SONNE !

Trait de sparation

« Site d’écoute libre et partagée », SilenceRadio est un ovni radiophonique entre art et journalisme.





Vous êtes-vous déjà invité dans le chœur poignant d’une meute de loups ? Quels sons naissent du passage de la lune devant le soleil ? Quelles sont les résonances d’une gargote de Beijing ? Raconter le monde, c’est savoir l’écouter. SilenceRadio, objet radiophonique non identifié sévit sur la toile depuis 2005 et propose d’ouvrir grand les oreilles. 

Le « site d’écoute libre et partagée » est une création à contre-courant, à la croisée des mondes artistiques et journalistiques. Un ensemble énigmatique qu’il faut se donner la peine de creuser pour l’apprécier. Aucune image n’habille le site, une simple « pastille » de feutre rond et coloré annonce chaque pièce sonore. Plus elle est grande, plus c’est long. Rose tendresse, rouge colère, jaune humour, bleu rêve, et au bon cœur des auditeurs de s’imaginer la suite. Vers des destinations proches ou plus lointaines, imaginaires ou réelles, quelques rubriques orientent tout de même la navigation dans cet univers d’expression joyeusement polymorphe. 

Pour les plus rationnels, direction « Ailleurs ». La rubrique rassemble les documentaires au long cours. Avec Checkpoint 2007, l’aventure sonore parcourt le morcellement des Territoires occupés au rythme des barrages et des rencontres. Plus loin, on plonge Huit mètres sous terre en Chine, dans un abri anti-aérien converti en hôtel de fortune. Stromboli, un volcan sur la mer nous emmène au sommet de la bête, face aux cratères et aux explosions qui donnent à sentir la terre vivante. Anton et Quentin part à la rencontre de deux frères qui se débattent avec la notion de « handicap mental ». Apiculteur évoque le quotidien d’un homme auprès des butineuses qui assurent la pollinisation des fleurs… 

Mais SilenceRadio explore aussi des formes épurées de l’art sonore. « Ici » recueille des prises de parole et des reportages, on y écoutera avec bonheur La liste au bistrot.« Là-bas » donne à entendre des pièces imaginaires, historiettes et poésies sonores comme le Conte sentimental. « Etc. » rassemble les inclassables, des compositions hétéroclites et expérimentales. « Ouï » est dédiée à l’art du paysage sonore, « une écologie du son » ou comment tendre le micro à la nature pour y recueillir mille scénarios d’acteurs insoupçonnés. C’est là qu’on trouvera Les loups enregistrés dans la forêt de Chambrières, dans la Creuse. 

Dès 2001, l’Atelier de Création Sonore et Radiophonique, association basée à Bruxelles coproductrice du site, se pose la question d’une radio libre sur Internet. Le temps de l’écoute différée est né, et la création radiophonique peut s’émanciper des contraintes de la diffusion hertzienne. Quatre ans plus tard, SilenceRadio naît d’une idée originale d’Irvic D’Olivier. Depuis lors, il coordonne le versant artistique du projet où chaque pièce est le fruit d’une commande passée à un auteur. Etienne Noiseau, bien connu des radiophiles pour Syntone, son blog d’actualité et de critique de l’art radiophonique, écrit les éditos et attise la curiosité du visiteur. Résolument sonore, SilenceRadio écoute le monde avec curiosité, sérieux, drôlerie et émotion. 


Elise Gruau


Tag(s) : #ARTS SONORES A OUIR