Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACOUSMATIQUE A TOUS LES ETAGES

 

SONambule... l e s o n e n m o u v e m e n t

 

La musique acousmatique, descendante ou proche voisine de la musique électroacoustique, elle-même issue de la musique concrète, mais qu'importe le flacon et son histoire, pourvu qu'on ait le son !
Bref, la musique acousmatique puisqu'il faut bien choisir à un moment, qui serait celui d'aujourd'hui, se pose quelques questions liées à des problèmes semble t-il récurrents.
Parmi celles-là :
Comment faire entendre à un maximum de personnes cette musique, somme toute encore assez jeune, née
dans les années cinquante d'expérimentations musico-sonoro-radiophoniques,  ?
Mais bien évidemment, cette question de médiation et de sensibilisation peut se poser à beaucoup de musiques, qu'elles soient contemporaines, ou même de facture plus "classique" voire datant de plusieurs siècles...
Un autre problème, plus spécifique à la musique acousmatique est lié à sa diffusion par le mode de concert. La spacialisation et la multiphonie propre à l'acousmatique nécessitent des dispositifs de diffusion (acousmoniums ou orchestres de hauts-parleurs) conséquents, lourds (dans tous les sens du terme) et onéreux. Comment trouver des réponses pertinentes et efficaces pour contourner ce problème ?
Enfin, comme toute musique encore relativement jeune, comment adapter des actions pédagogiques pour séduire et conquérir de nouveaux publics, y compris chez de jeunes enfants ?

Bien sûr, qui dit questions récurrentes dit tentatives de réponses, parfois déjà anciennes. François Bayle et François Delalande, dans leurs présentations de concerts électroacoustiques (terme employé à l'époque), dans la salle Olivier Messiaen à la Maison de la Radio, dans les années 80, s'employaient à mettre le public en condition par des présentations didactiques très intéressantes.
De même, dans les caves de cette même Maison de la Radio, les ateliers de recherche du GRM sous la houlette de François Delalande, toujours lui, travaillaient à l'élaboration d'outils pédagogiques autour des "sons-bruits", des frontières expérimentations sonores et des musiques composées.
Et quelques années plus tard, le GMVL fabriquait son Acoustigloo, tente-Igloo itinérante, faisant office de micro lieu de diffusion acousmatique en octophonie (huit voies de diffusion placées en cercle autour de l'auditeur).
Et je pourrais citer bien d'autres exemples concernant ces efforts pour médiatiser et transporter la musique acousmatique là où elle a bien souvent bien du mal à être diffusée.

Je vous parlerai donc aujourd'hui d'une association dont les objectifs me semblent très proches de ceux que je viens de citer.  

 

L'association SONambule, telle est son nom, a été crée par Jean-Marc Duchenne acousmate et formateur déjà bien connu dans les milieux musicaux et pédagogiques, Biétrix Schenk, chorégraphe, acousmate et vidéaste et Christine Thévenet, enseignante en musique, pour je les cite "...aider à la diffusion des œuvres acousmatiques, et mettre en place des actions de sensibilisation et de découverte du monde sonore en général..." Noter ici l'expression de "monde sonore en général", qui ouvre des perspectives d'écoute et d'expérimentation dépassant, ou en tout cas élargissant le cadre stricto senso de la musique pour aller vers des approches sans doute plus environnementales.
Et ils nous précisent dans leurs objectifs "... La rencontre directe avec le public, la recherche de lieux qui apportent une valeur particulière à l'écoute et une légèreté de fonctionnement sont les points communs à toutes ses actions...."
Voilà qui les rattache donc directement aux problématiques que j'ai soulevé en introduction. 


 

 

 

Prenons par exemple le cas de la diffusion via des dispositifs plus légers que ceux installés dans de grandes salle de concert. Sonambule à mis au points quatre acousmobiles qui, comme leurs noms l'indiquent, peuvent s'adapter à de nombreux lieux d'écoute non dédiés à l'origine à la diffusion musicale.
Consultez ici la page "Voyage en Acousmonefs" consacrée aux AcousMobiles.

Ce concept d'acousmoniums légers et transportables a pu donner lieu à de véritables concerts acousmatiques chez l'habitant "Acousm'à la maison". Si l'auditeur ne va pas à la musique acousmatique facilement, celle-ci peut dorénavant aller à lui...


Toujours dans cette démarche de sons en mouvement, SONmbule propose des installations sonores de tailles diverses, pouvant se contextualiser selon le lieu d'accueil, toujours dans cette idée de mobilité , pour tenterde n'être plus esclaves du seul cadre parfois contraignant des salles de concert, et mettant  le son en avant dans ses qualités plastiques, tant auditives que visuelles.

Puis encore des SONmbulations, promenades écoute qui installe l'écoute de pièces acousmatiques en extérieur, dans des dialogues sons - cadres naturels- compositions musicales, avec des alternances de marches où le promeneur écoutant sera confronté à des espaces d'écoutes. Cette écoute ambiante qui peut sembler tellement présente dans notre vie qu'on en oublie parfois (souvent) d'y prêter l'oreille...


Ajouter à cela des formations tout public et professionnelles où musiques et créations sonores, techniques et dispositifs serviront de supports pour finalement apprendre à jouir de l'écoute. Ajoutez également des interventions diverses, à la carte, et vous aurez un panorama des activités de Sonambule. Vous l'avez sans doute compris, Cette association de militants pour une belle écoute voudrait amener création sonore et musicale tout prêt de nos oreilles, de façon légère, ludique et Oh combien sonore, et je n'ai pas dit bruyante, bien au contraire...




 

Tag(s) : #LIEUX SONORES