Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EXPOSITION

"ENREGISTRER POUR COMPRENDRE"

Jusqu'au 15 juillet 2011

 

 

 

http://images.doctissimo.fr/annonces/photo/hd/3754764375/jouets-4-ans/magnetophone-age-euros-35617168f6.jpg 

 

 

 

L’exposition "Enregistrer pour comprendre" qui se tient à l’ESPCI (10 rue Vauquelin Paris V°) présente un exemplaire du Phonautographe de Scott de Martinville, premier appareil enregistreur du son au monde, dont les bandes d’enregistrement ont été décodées par Patrick Feaster te David Giovannoni en 2007.

Contempler la nature ne suf­fit pas. Depuis l’Antiquité, l’homme veut la mesu­rer : espace, temps, masse... Mais avec la révo­lu­tion indus­trielle, le volume d’infor­ma­tion dis­po­ni­ble est démul­ti­plié. Il faut enre­gis­trer ce que l’on s’est long­temps contenté d’obser­ver. Que se passe-t-il alors ?

C’est ce que vous décou­vri­rez à l’Espace Pierre-Gilles de Gennes, au cours d’une expo­si­tion pour le moins ingé­nieuse inau­gu­rée à l’occa­sion de la Fête de la Science 2010 et qui se pro­lon­gera jusqu’au 15 juillet 2011.

 


Une his­toire à redé­cou­vrir

De 1850 à nos jours, les scien­ces et les tech­ni­ques d’enre­gis­tre­ment s’enri­chis­sent mutuel­le­ment de leurs pro­grès res­pec­tifs. C’est ce que démon­tre cette expo­si­tion à tra­vers vingt pan­neaux, une expé­rience inte­rac­tive et deux écrans LCD. Des pro­cé­dés méca­ni­ques à l’électronique en pas­sant par l’électromagnétisme et le catho­di­que, les étapes qui ryth­ment cette his­toire, au croi­se­ment des scien­ces et des tech­ni­ques, sont lar­ge­ment expli­ci­tées. Une par­tie de l’expo­si­tion est dédiée à l’ave­nir de la révo­lu­tion numé­ri­que.

 


Des objets étonnants

Richement dotée, cette expo­si­tion est l’occa­sion de décou­vrir quel­ques-unes de ces machi­nes comme le pho­nau­to­gra­phe de Scott de Martinville (illus­tra­tion). Il per­met­tait de « pho­to­gra­phier » la voix en l’enre­gis­trant sur du papier noirci à la fumée. Gravure du pho­nau­to­gra­phe de Scott de MartinvilleCe pro­cédé ne pou­vait pas repro­duire le son mais cou­rant 2011, une jour­née Scott de Martinville orga­ni­sée à l’Espace Pierre-Gilles de Gennes per­met­tra d’écouter le tout pre­mier enre­gis­tre­ment sonore au monde réa­lisé grâce au pho­nau­to­gra­phe. Une tech­ni­que récente a en effet per­mis d’en res­ti­tuer le son : Scott de Martinville lui-même enton­nant "Au clair de la Lune" A voir aussi : le révol­ver pho­to­gra­phi­que de Janssen uti­lisé en 1874 pour pho­to­gra­phier le pas­sage de Vénus devant le Soleil.

Différents oscil­lo­gra­phes sont pré­sen­tés, dont l’oscil­lo­gra­phe Dubois (Ingénieur de l’ESPCI ParisTech), capa­ble de fonc­tion­ner dans tou­tes les posi­tions et donc par­ti­cu­liè­re­ment adapté aux essais en vol. L’expo­si­tion retrace ainsi une his­toire de la fameuse « boîte noire ».

 

 

 

Dossier de présentation en PDF

 

 

 


Tag(s) : #FESTIVALS