Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

TACET

Nouvelle revue de recherche dédiée

aux musiques expérimentales

 


 

TACET est une nouvelle revue de recherche dédiée aux musiques expérimentales. À parution annuelle et bilingue (français et anglais), elle a pour ambition de créer un espace de réflexion interdisciplinaire et international sur ces musiques, comprises dans leur diversité esthétique : de la noise à l’improvisation, en passant par l’électroacoustique, l’électronique, les musiques minimalistes, silencieuses, indéterminées, conceptuelles, la poésie sonore, le free jazz, les field recordings, l’art sonore, etc. Précisons cependant que l’expérimentation ne saurait appartenir à un ensemble particulier de musiques, mais dépend de la démarche artistique qui conduit la pratique.

 

TACET, comme l’a si bien exposé John Cage dans 4’33’’, désigne un moment de silence observé par un instrumentiste pendant toute la durée d’un mouvement. Par extension, il devient, en tant que titre de la revue, un moment d’introspection, de réflexivité et de réflexion, où la musique s’interrompt pour laisser place à la recherche et au questionnement théorique.

 

TACET compte ainsi, à l’endroit des musiques expérimentales, contribuer au renouvellement de la recherche théorique en confrontant et croisant des discours de musiciens, des études issues de l’esthétique et de la philosophie de l’art, du renouveau critique en musicologie, des cultural studies et des gender studies, de la pensée politique, des sciences sociales, ou encore de la géographie. En somme et à l’instar de la revue Source éditée par Larry Austin à la fin des années 1960, il s’agit de former un espace d’expérimentation scientifique et heuristique sur les différents processus de création qui nourrissent ces musiques, leur réception, mais aussi au-delà sur des problématiques socioculturelles plus larges qui les travaillent intimement. La revue n’a donc pas pour objet de décrypter le sens caché d’œuvres supposées – un tel sens caché n’existe pas, comme le rappelle Cornelius Cardew dans une filiation wittgensteinienne –, mais celui d’interroger les modalités, les formes et les rapports à la création dans ces musiques, leur évolution et leur transformation, tout comme les relations qu’elles entretiennent avec la société dont elles sont contemporaines.

La revue se déclinera selon quatre principaux types de mouvement discursif :

1) Flux, réunissant un ensemble d’études et d’articles de fond répondant au dossier principal de chaque numéro ;

2) Influx, mise en tension du premier flux par un ensemble de textes de réflexion libre et au format plus réduit ;

3) Afflux, inserts, encarts et lignes de fuite constitués d’images, de citations, d’archives et autres documents, se déployant au fil des pages par associations et jeux de résonance avec les différents textes ;

4) Reflux, recensions critiques et comptes-rendus d’ouvrages, de disques, de performances et d’événements relatifs aux musiques expérimentales. Pour le détail des modalités propres à chaque rubrique, voir notre fichier instructions aux auteurs.

 

Le comité de rédaction.

 

 

English

 

 

  

TACET is a new research publication dedicated to experimental music. Published annually and bilingually (French and English), its ambition is to create an interdisciplinary and international space of reflection for this music, in all its aesthetic diversity : from noise to improvisation, via electroacoustic, electronic, minimalist music, silent, indeterminate, conceptual, sound poetry, free jazz, field recordings, sound art, etc. We should specify that the experimentation does not belong to a specific genre of music, but depends on the artistic approach that leads the practice.

 

TACET, as John Cage showed so well in 4’33’’, designates a moment of silence observed by an instrumentalist during the whole period of a movement. By extension, it becomes, as the title of this publication, a moment of introspection, of reflectivity and reflection, where music interrupts itself to give way to research and theoretical questioning.

 

TACET aims, in this way, on the side of experimental music, to contribute to the renewal of theoretical research by confronting and intersecting musicians’ speeches, studies coming from aesthetics and philosophy of art, from the critical renewal of musicology, from cultural studies and gender studies, from political thought, from social sciences and geography. In short, like the publication Source, edited by Larry Austin, at the end of the 1960s, it is there to form a space of scientific and heuristic experimentation on the different creative processes that nourish this music and its reception, and also, on larger sociocultural problems that affect it intimately. The publication does not have as its object to decrypt the supposed hidden meaning in works –such a hidden meaning does not exist, as Cornelius Cardew reminds us in a Wittgensteinian fashion–, but to interrogate modalities, the forms and how they relate to creativity in this music, its evolution, its transformation, and the relationships it maintains with the societies of which it is a part.

The publication will be developed according to four principal types of discursive movement:

1) Flux, bringing together an ensemble of in depth studies and articles responding to the principal question of each issue;

2) Influx, putting in tension the first flux by an ensemble of free reflection papers and of shorter format;

3) Afflux, inserts and points of discourse constituted by images, citations, archives and other documents, deploying themselves throughout the pages by association and resonating with the different texts;

4) Reflux, book critical reviews and work reports of recordings, performances and events relating to experimental music.For the details regarding each column, see our file instructions for authors.


 

 

Comité de rédaction | Editorial committee

Directeur de publication | Director of publication :
Adrien CHIQUET

Directeur de rédaction | Editorial chief :
Matthieu SALADIN

Secrétaire de rédaction | Editorial secretary :
Xavier HUG

 


Comité de lecture | Advisory board

Noël AKCHOTE — Musicien
Virginia ANDERSON — University of Nottingham
Pierre BAL-BLANC — CAC Brétigny
Jean-Yves BOSSEUR — C.N.R.S.
Pierre-Albert CASTANET — Université de Rouen
Luciano CHESSA — San Francisco Conservatory of Music
Jean-Marc CHOUVEL — Université de Reims Champagne-Ardenne
Christoph COX — Hampshire College, Massachusetts
Diedrich DIEDERICHSEN — Akademie der Bildenden Künste Wien
Elie DURING — Université de Nanterre - Paris X
Barry ESSON — Arika, Edinburgh
Yvan ETIENNE — le Quai - école d’art de Mulhouse
Bastien GALLET — Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon
Bertrand GAUGUET — le Quai - école d’art de Mulhouse
Michel HENRITZI — Critique musical, musicien
Patrick JAVAULT — Critique d’art et commissaire d’exposition
Tom JOHNSON — Musicien et compositeur
Jérôme JOY — Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges - Locus Sonus, Nice
Guillaume LOIZILLON — Université Paris VIII
Olivier LUSSAC — Université de Metz
Christophe KIHM — Haute Ecole d’Art et de Design, Genève
Geneviève MATHON — Université de Paris-Est Marne-la-Vallée
Costin MIEREANU — Université Paris I Panthéon-Sorbonne
Jérôme NOETINGER — Critique musical, musicien
Jacques OGER — Responsable du label Potlatch
Michael PISARO — California Institute of the Arts
Philippe ROBERT — Critique musical
Makis SOLOMOS — Université de Montpellier III
Philipp SCHMICKL — Universität Wien
Peter SZENDY — Université de Nanterre - Paris X
Dan WARBURTON — Critique musical, musicien
Daniel WARNER — Hampshire College, Massachusetts

 

 

 

http://24.media.tumblr.com/tumblr_lsy3v4GgZi1r4d8dbo1_250.jpg

 

 


 

 





 

 

 


SOMMAIRE DU N° 1

Who is John Cage ? – Sommaire  

Manifeste

Matthieu Saladin, Introduction   

 


À la recherche de John Cage

Philip Gentry, Les enjeux culturels de 4’33” : identité et sexualité

Sarah Troche, Cage en Frankenstein : monstruosité et indétermination dans l’exécution

Jean-Yves Bosseur, La question de l’héritage cagien


Penser le silence
 

Xabier Erkizia, Écouter notre propre surdité

Seth Kim-Cohen, J’ai quelque chose à dire, mais je ne le dis pas

Michael Pisaro, Nicht alles, nicht nichts: etwas. Les tensions contraires de 0’00” et Roaratorio, de John Cage


Conceptual Music : Cage, below & beyond

Sophie Stévance, John Cage à l’écoute de la re-définition du domaine musical par Marcel Duchamp : l’émergence d’une musique conceptuelle

Mattin, Cage ou la cage : vers une improvisation conceptuelle


Documents 

John Cage, Confessions d’un compositeur

La bibliothèque de John Cage reconstituée à travers ses dits et écrits

 

Matthieu Saladin, Le caractère fétiche dans les musiques expérimentales

Radu Malfatti, La différence entre lac et fleuve : deux choses égales de manière différente

Toshiya Tsunoda, Le field recording et la scène des musiques expérimentales

Jérôme Noetinger, Aus den sieben Tagen de Karlheinz Stockhausen

 Kenneth Silverman, Begin Again : A Biography of John Cage, par Philip Thomas

Julia Robinson (ed.), The Anarchy of Silence : John Cage and Experimental Art, par Rob Haskins

Stephen Chase & Philip Thomas (ed.), Changing the System : The Music of Christian Wolff, par Ivana Miladinović Prica

Olivier Lussac, Fluxus et la musique, par Cyrille Bret

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tag(s) : #ECRITS