Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TERRA SONATA

 


 

http://www.terrasonata.net/wordpress/wp-content/themes/default/images/terrasonata440.jpg

 

 

Voici un projet qui a d'emblée retenu mon attention, ne serais-ce que par son titre: Terra Sonata.
Impulsé par Jacques Pupponi, au sein de l'entreprise Intuitive Travel, Terra Sonora propose un voyage virtuel où les sons, comme l'indique l'intitulé, guideront nos oreilles à travers le Monde, et au gré de ce que l'on nomme parfois le patrimoine sonore.
La notion patrimoniale, qui renvoie littéralement à un ensemble de biens hérités,  donc que l'on cherche à conserver a minima, ou mieux à valoriser, parfois à faire fructifier, ne s'applique finalement que rarement au sonore, si ce n'est parfois pour le patrimoine oral via des approches socio-anthroplologiques. Les sons d'une ville, d'un pays, d'un peuple, seraient-ils transmissibles ? Devrait-on les sauvegarder, les valoriser ? Vous ne serez pas étonnés si je vous dit que oui et mille fois oui, et non pas que le patrimoine oral, mais aussi celui que j'appellerais des "belles rumeurs paysagères", des signatures sonores urbaines, des sonorités liées aux paysages marins, forestiers, montagnards... mais aussi celui des fêtes et coutumes tout en couleurs et en sons... Il y a dans cette démarche des aspects qui relèvent d'une recherche esthétique, d'une vision poétique, d'une position écologique, mais aussi, et c'est l'une des démarches d'Intuitive Travel, d'une valorisation économique via un tourisme nouveau, orienté multimédia numérique.
Jacques Pupponi, le fondateur de l'entreprise Intuitive Travel est en effet un spécialiste de l'informatique et du numérique qui a travaillé au développement de systèmes pour la Maison de la Chine, avant de venir s'installer à son propre compte dans un pôle de compétences multimédia à Valenciennes. Sa société développe des systèmes sur mesure pour les professionnels de l'e-tourisme.  Parallèlement, mais les deux activités semblent naturellement connectées, il développe le projet Terra Sonata, un dispositif interactif, accessible en ligne permettant de naviguer au gré de paysages sonores. Quelques commandes simples de son clavier d'ordinateur et de sa souris permettent, comme dans beaucoup de jeux numériques, d'avancer, de tourner à droite ou à gauche, de voler, tout en traversant des bulles de sons  qu'il convient d'écouter au casque ou avec une bonne paire d'enceintes pour en apprécier les qualités.
Ces sons, dans le développement actuel du projet, ne concernent qu'un voyage en Chine, terrain naturellement bien connu de Jacques Pupponi. A terme, il s'enrichira d'autres paysages, contrées, déambulations auriculaires. Il me semble que l'aspect participatif, collaboratif est envisagé avec des voyageurs externes qui fourniraient des sons, des images, mais cette démarche n'est pas encore clairement explicitée, dans sa procédure en tout cas.
En tout cas, après avoir testé la "beta chinoise", on se trouve dans un univers ludique, entre jeu de rôle intersidéral et Second Life, assez onirique. Les images ne représentent pas figurativement les paysages liés aux sons entendus, mais plutôt des paysages de rêves, entre mers et espaces galactiques, où l'on traverse des sortes de soleils, des conglomérats d'étoiles représentant les sons écoutés, et nous guidant ainsi pour aller vers eux. Les prises de sons sont belles, la spatialisation des sources renforce cette idée de voyage dans un espace sonore éthéré, qui nous propose, et c'est là une grande première à ma connaissance dans ce genre d'interface, une navigation à l'oreille.
J'imagine que si cette navigation est vidéo-projetée sur grand écran, l'effet d'immersion doit-être plus saisissant encore, pouvant même servir de support à une installation sonore intéractive des plus intéressante. Je pense d'ailleurs que l'équipe d'Intuitive Travel a déjà envisagé ce genre de configuration qui pourrait ainsi investir des lieux divers et variés, qu'ils soient consacrés à la culture, voire à l'art, ou au tourisme. Et c'est d'ailleurs cette polyvalence, cette recherche à la frontière de plusieurs domaines, que je trouve ici particulièrement intéressante,
n'en déplaise aux défenseurs indécrotables de "l'art pour l'art".
Attendons maintenant la suite, avec l'extension des paysages sonores, la collaboration de preneurs de sons extérieurs, pour apprécier pleinement ce dispositif in progress.

 

 

Pour naviguer dans Terra Sonata

Découvrez notre voyage immersif sonore à Pékin

en attendant d’autres destinations très prochainement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tag(s) : #LIEUX SONORES