Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

ENTRETIEN AVEC THOMAS LOCK
CITY SONIC 2011
RADIO CAMPUS-DES ARTS SONNANTS

https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-snc4/195702_123300947760513_5778755_n.jpg


Thomas Lock est un jeune artiste Anglais qui a réalisé récemment une résidence d'étude au Fresnoy , pour réaliser notament l'œuvre dont il sera question ici.
Bien que plutôt versé dans le film, la vidéo, la photographie, son œuvre réserve une part très importante, et qui plus est des plus intéressante à la partition sonore. iI travaille donc régulièrement en collaboration avec des artistes compositeurs.
Il est également attiré par l'image architecturale, la construction dans tous ses états, y compris en ruine...
Avec Breaking Points, présenté cette année à City Sonic, il nous présente un travail autour de l'architecture militaire, les milliers de blockhaus construits pendant la seconde guerre mondiale sur les côtes françaises vers Harbour et Boulogne-sur-Mer.
À partir d'une banque  de milliers de photos que l'artiste a réalisé, de ces constructions, il nous montre une vision très personnelle, fragmentée, en perpétuel mouvement, avec des chevauchements, des flashs, des dislocations, des transitions ...
Ces ruines en construction/déconstruction deviennent ainsi par le regard de l'artiste un panorama vertigineux, qui nous montre à la fois l'ambition quasi démesurée et la futilité, voir l'inutilité de l'entreprise...
La bande son de Scanner, alias Robin Rimbaud crée un magnifique contrepoint contribuant à nous plonger dans une lancinante fascination. C'est tout simplement beau !


Breaking Points at Past Vyner Street. from Thomas Lock on Vimeo.

Breaking Points was produced in 2010 at Le Fresnoy,
Studio National des Arts Contemporains
Programming by Hellicar and Lewis
Sound design by Robin Rimbaud

 


http://pastvynerstreet.files.wordpress.com/2011/07/picturetomweb.jpg
Notons que l'entretien avec Thomas lock qui suit est une grande première. Il a été réalisé et enregistré  spontanément, sans filets, la nuit du vernissage, avec Déborah Fabré de Radio Campus Bruxelles aux questions, Gilles Des arts sonnants aux micros, et Anne Roquigny de Locus Sonus à la traduction.

 


Tag(s) : #FESTIVALS