Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EXPOSITION ECHOES

Du 28 janvier au 10 avril 2011
Régulièrement, des epositions et installations sont consacrées aux rapports, parfois ambigus, qu'entretiennent la musique et les arts plastiques, voire même avec les non moins ambigus arts sonores, qui viennent y rajouter leur grain de sel.
On connaît maintenant assez bien les travaux de certains platinistes qui, en même temps qu'ils mixent des formes de musiques et de sons de plus en plus éclectiques, installent plastiquement les dispositifs techniques, jouent sur l'esthétique même des supports vinyliques, mettent en scène leurs propres performances...
On connaît également les rapports déjà anciens entre musiciens et illutrateurs au travers des collaborations, via certains labels, sur les pochettes, des documents annexes, des affiches.
On a en tête également les installations plastico-musicales des Christian Marclay, Saâdane Afif, Pierre Belouin, pour ne citer qu'eux, ou l'utilisation très subtile, ironique, voire un rien subversive de chansons populaires et de bals musette décalés, à la mode Pierre Ardouvin.
Bref, les fricottages musiques arts plastiques, arts sonores sont fréquents et régulièrement mis en scène par des artsites dont l'œuvre et les pratiques se situent parfois à la lisière des genres, ou en tout cas dans des espaces de croisement, de chevauchements.
Les musiciens sont-ils parfois envieux et un brin frustrés de n'être pas des artistes produisant du visible, du concret, qui peu s'intaller dans des galleries ou musées ?
Les plasticiens envient-ils à leurs confrères musiciens l'art de sculpter dans l'immatérialité du son ?
Existe t-il chez certains artistes une dualité interne, qui ne demanderait qu'à s'exprimer, fusse t-il au prix d'un certain grand écart, type Docteur Vynil et Mister Side ?
Un marché potentiel des grandes tendances artistiques du moment favorise t-il des mariages de raison ?
Une volonté affirmée des artistes se fait-elle jour, celle entre autre de sortir de leur cage, et parfois de leur chapelle, d'expérimenter autre chose, de se frotter à l'altérité, avec les maladresses et la naïveté mais ausi les énergies créatrices des novices ?
Loin de trouver une ou des réponses, le fait est que ce type d'exposition et belle et bien une sorte de constante récurrente au fil de la création sonore contemporaine, et que l'on doit donc y prêter un œil et une oreille attentive


EXPOSITION ECHOES

Vernissage 28.01.11 17 - 21 H

entrée libre / pendant le vernissage, projection en continu de Long After Tonight de Matt Stokes (2006, 6'40'')

 

Abetz & Drescher, Saâdane Afif, John Armleder, Thomas Bayrle, Francis Baudevin, Dominique Blais, Alighiero Boetti, Valentin Carron, Philippe Decrauzat, Jeremy Deller, Dewar & Gicquel, Andreas Dobler, Isa Genzken, Philippe Gronon, Vincent Kohler, Rainier Lericolais, Constantin Luser, Jorge Macchi, Arnaud Maguet, Christian Marclay, Dawn Mellor, Dave Muller, Christian Pahud, Sandrine Pelletier, Frédéric Post, Anne-Julie Raccoursier, Hugues Reip, Robin Rhode, Allen Ruppersberg, Dario Robleto, Michael Sailstorfer, Jim Shaw, Hannes Schmid, Matt Stokes, Su-Mei Tse, Pierre Vadi, Jean-Luc Verna

Les échos multiples entre les arts plastiques et la musique sont au coeur de cette exposition. Le titre adopte la langue du rock et évoque une fameuse chanson des Pink Floyd. Echoes rassemble des oeuvres non sonores qui se réfèrent à la musique.
Des instruments de musique, du matériel de sonorisation sont revisités comme image, sculpture ou micro architecture. Des portraits de musiciens, icônes contemporaines, sont transfigurées par leur surmédiatisation. Des gestes, looks ou sigles sont autant de signes d’identification culturelle.

Visites de l'exposition
avec Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser, co-directeurs du Centre culturel suisse et commissaires de l'exposition Echoes.

mercredi 2 février, jeudi 3 mars et mardi 5 avril (visite à 19h, entrée libre dans la limite des places disponibles)

En partenariat avec Les Inrockuptibles, Le Journal des Arts et Volume

En regard de Echoes, l’exposition Unisson est présentée dans La pièce sur cour.


 


Vernissage simultané
Exposition Musique Plastique (28.01 – 02.04).
galerie du jour agnès b.
44 rue Quincampoix 75004 Paris, www.galeriedujour.com

 

 

 


 
Michael Sailstorfer, Schlagzeug (2003), voiture de police allemande 140 x 200 x 135 cm, Collection Mariano Pichler, Italie Jeremy Deller, Bless the acid house (2005), sérigraphie 35 x 55 cm, © Courtesy Art: Concept, Paris   Valentin Carron, Square guitar (2001), guitare acoustique. bois, marqueterie, mécanique d’accordage, 100 x 36 x 12 cm Collection du Fonds d’art contemporain de l’Etat de Genève © Courtesy: Valentin Carron et Collection du Fonds d’art contemporain de l’Etat de Genève. Photo : Serge Fruehauf.       
Abetz & Drescher, Interzone, Ian Curtis (2000), acrylique sur toile, 80 x 70 cm, Collection privée (Genève) © photo : Tindaro GaglianoJohn Armleder, Zakk Wylde II (2008), acrylique sur toile (120 x 120 cm), guitare électrique (102 x 35 cm)  © courtesy Galerie Andrea CaratschAnne-Julie Raccoursier, Noodling (2006), vidéo © courtesy : l’artiste
Dawn Mellor, Morrissey (2007), huile sur toile, 76,2 x 90,96 cm, Collection privée (Genève) © photo : Tindaro GaglianoDewar & Gicquel, Carl Cox (2008), tirage photographique après intervention in situ, 39 x 53 cm, Édition à trois exemplaires © courtesy galerie Loevenbruck, Paris, photo Margot MontignyPhilippe Gronon, Ampli Fender n°1 (2003), photographie argentique noir et blanc contrecollée sur aluminium, 45 x 42 cm, édit n° 1/5 © Philippe GrononSaâdane Afif, Babel (Necrobass) (2007), carton peint, plexiglas, socle bois laqué gris, 32 x 9 x 25 cm, socle 60 x 38 x 38 cm, oeuvre unique © courtesy l’artiste et la galerie Michel Rein, ParisAbetz & Drescher, Time for action (2009) acrylique sur toile, 270 x 220 cm © courtesy Galerie Suzanne Tarasieve
Constantin Luser, Vibrosaurus Linae (2008), cuivre compressé et recourbé sur socle de bois, 110 x 50 x 50 cm (sans socle) © courtesy Galerie Rotwand, Zurich

Tag(s) : #FESTIVALS