Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SCULPTURES SONORES ET
SCULPTEUR DE SONS
EN ECOUTE

Je vous ai présenté il y a quelques articles de cela, des ouvrages à lire et à des disques à écouter, concernant des artistes travaillant sur le paysage et l'installation sonores .
Et bien aujourd'hui, je vous parlerai de deux lieux d'écoute concernant les mêmes sujets, mais cette fois écoutables en ligne.
Vous n'aurez donc donc besoin de courir chez votre libraire, disquaire, et de bourse délier, ce qui en période où l'économie n'est pas très florissante, peut être appréciable.

L'image “http://www.ubu.com/images/beckett_header.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le premier site où écouter est cette immense et fabuleuse encyclopédie en ligne que constitue UbuWeb. Si par le plus malheureux des hasards, certains d'entre vous ne connaissaient pas encore se site, allez sur ce site 
au plus vite pour réparer cette lacune.
Des centaines
d'heures, et peut-être plus encore,  à écouter, à lire, à regarder. Des documents audio concernant la poésie sonore, les  performances en tous genres, les musiques et expérimentations les plus diverses et surprenantes. Un énorme vivier de vidéos, avec pléthore de films expérimentaux, et des textes (en anglais généralement) à foison...
Mille mercis au poète américain
Kenneth Goldsmit, le fondateur de cette mine d'or.

Je vous propose donc d'écouter un document original, édité par le label Wirgo, et mise en ligne chez UbuWeb.

Il s'agit en fait d'enregistrements d'œuvres musicales, destinées à être jouées sur des sculptures sonores. Lesquelles sculpures sonores ont servi de matériau à la fois sonores et de matériel instrumental pour les compositeurs.
Les sculpteurs sonores ne sont pas les compositeurs, et vis et versa, à une exeption près qui est celle de Hans-Karsten Raecke.
Il s'agit donc d'un intéressant travail où le musicien se réapproprie l'œuvre du plasticien sonore pour écrire une musique originale, à base de percussions litophoniques, sur bois, métal, cordes, bols, angklung, ou des jeux à partir de mécanismes intéractifs et autres capteurs de mouvements...


Sound Sculptures (Wergo Records, 1985)


http://continuo.files.wordpress.com/2008/09/sound-sculptures-front-smal.jpg?w=450&h=450


L'image “http://continuo.files.wordpress.com/2008/09/sound-sculptures-spread-sma.jpg?w=450&h=239” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.



http://continuo.files.wordpress.com/2008/09/sound-sculptures-label-smal.jpg?w=450&h=450


1. Siegfried Fink 'Metallophonie' (9:15)


2. Hans-Karsten Raecke 'Das Mecklenburger Pferd' (9:50)
(website)


3. Wolfgang Roscher 'Phonetische Etüde' (7:40)



4. Klaus Hinrich Stahmer 'Soundscape' (16:05)


5. Wilfried Jentzsch 'Lithophonie' (10:40)


6. Klaus Ager 'Alinkonie II' (13:25)


7. Herbert Försch-Tenge 'Tri-Cello II' (9:18)


8. Anestis Logothetis 'Klangagglomeration' (10:40)


9. Christoph Wünsch 'Kaleidoskop' (9:50)


10. Peter Vogel 'Kleines Fünfstimmiges Minimal Music Object' (6:30)







La deuxième écoute que je vous proposerai est également issue d'un site lui aussi incontournable en ce qui concerne la création radiophonique : Arte Radio

Créé et animée par Silvain Gire et Christophe Rault, cette web radio fut, il y a quelques années, la première en son genre à proposer une multitude de documents sonores, reportages, fictions, créations poétiques, déjantées, avec moult clins d'oeil et sujets d'actualités.
Bref, un nouvelle façon de travailler avec le média de réseau internet, qui a redonné à la radio une vitalité incontestable, par le ton de ses podcasts et l'immense ressource de ses thématiques sonores.
Une radio à consommer à la carte, et sans modération.


L'image “http://files.fluctuat.net/images/f/e/ferrari1.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai choisi de vous faire entendre un reportage de Marie Surel, mixé par Christophe Rault, consacré à l'extraordinaire modeleur de sons touche à tout que fut Luc Ferrari, décédé le 22 août 2005 .
Le titre de cette petite création sonore, entre interview et citations sonores savament dosés, "Le synthétiseur c'est pas beau", est aussi trompeur que peuvent l'être tous les "Presque rien" de ce compositeur qui a si bien su joué entre réalité et décalages oniriques d'une irrésistible beauté.
De plus le timbre de voix et les intonations de Ferrari sont tellements reconnaissables, voire attachants pour le fervent admirateur que je suis de ce personnage prolixte, avec ce ton d'un joueur insatiable qui toute sa vie a cherché à repousser les limites de ses expérimentations, du paysages sonores à l'improvisation live avec un DJ, en passant par de superbes installations sonores...

ECOUTEZ ICI  "LE SYNTHETISEUR N'EST PAS BEAU"
Entretien avec Luc Ferrari




POUR EN SAVOIR PLUS SUR LUC FERRARI

AU CDMC
Biographie et œuvres de Luc Ferrari

A l'INA-GRM
www.ina.fr/GRM/acousmaline/polychromes

CHEZ SILENCE RADIO
Tautologies

A LIRE ET A ECOUTER EGALEMENT
La superbe revue Sonopsis consacrée à Luc Ferrari,

aux éditions Licence, coordonnée par Alexandre Yterce




Tag(s) : #ARTS SONORES A OUIR